Accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur

(Mise à jour le 1er novembre 2022)

Chers frères et sœurs, aujourd’hui l’Eglise nous invite à fêter tous les saints, c’est-à-dire à contempler et à nous mettre au diapason des saints du Royaume, cette foule immense que contemple saint Jean et que nul ne peut dénombrer, foule de toutes les nations, peuples, races et langues, debout devant le trône de l’Agneau en vêtements blancs avec des palmes à la main et qui proclament à voix haute : « Le salut est donné par notre Dieu ! Avec les anges en cercle autour du Trône de Dieu et qui disent : « Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce, honneur, puissance et force à notre Dieu pour les siècles des siècles, Amen ! »
Il s’agit pour nous aujourd’hui de demander la grâce de nous unir avec stupeur et émerveillement à la joie des saints dans le Ciel, qui fait dire à saint Jean : « Mes bien-aimés, voyez comme il est grand, l’amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes ! »

Mais, quelle est cette foule immense ?

C’est l’assemblée de ceux qui possèdent déjà l’héritage de la gloire éternelle et qui contemplent la face de Dieu et se nourrissent de l’amour et de la gloire de Dieu ! N’allons pas tout de suite les prendre pour superman ! Ils n’ont pas toujours bien commencé, mais ils ont tous bien fini !
Ce sont de pauvres pécheurs pardonnés et aimés de Dieu. Ce sont nos frères et sœurs, nos amis que l’Église nous propose comme modèles, parce que, pécheurs comme chacun de nous, ils ont su laisser Dieu réussir la prouesse de l’amour dans leur vie ! « Ils ont lavé leurs vêtements dans le sang de l’Agneau », dit saint Jean ; « Ils ont combattu et remporté le bon combat de la foi en Christ », comme le dit saint Paul.
Ce sont les saints de nos familles ; les saints non explicitement chrétiens mais qui ont vécu les Béatitudes comme charte d’amour ; ce sont aussi les saints anonymes. Telles des étoiles filantes, ils ont traversé ce monde en l’illuminant ! Telle la lune s’illumine en reflétant la lumière du soleil vers la terre, ainsi les saints illuminent la lumière divine vers quiconque les rencontre.
A travers les saints de tous les temps, l’Esprit saint tient à jour l’Evangile en façonnant de nouveaux profils, tels les constructeurs automobiles qui sortent de nouveaux designs toujours plus attrayants, l’Esprit du Seigneur nous offre de nouveaux profils de sainteté à travers tous les états de vie, pour nous rappeler que la sainteté est notre vocation à tous !
Et nous sommes chacun, par la grâce du baptême, mis en orbite vers le Ciel, pourvu que, sous la conduite du Saint-Esprit et par la coopération joyeuse de notre liberté, nous laissions Dieu être Dieu en nos vies. N’est-ce pas cela la sainteté ? Tels les vitraux de nos églises laissent passer la lumière du soleil, nous aussi, laissons passer à travers notre humanité les nombreuses grâces divines !

Comment sont-ils devenus saints ?

En découvrant le grand amour dont ils sont aimés de Dieu de façon inconditionnelle, ils ont accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur.
Par le baptême, ils ont pleinement accueilli et vécu leur nouvelle identité d’enfant de Dieu.
L’Evangile est devenu petit à petit la charte de leur vie.
La Croix du Christ est leur abri, leur force et leur trophée.
La prière est leur respiration.
L’amour de Dieu et l’amour du prochain, leur seul but.
La Parole de Dieu et la volonté de Dieu sont leur nourriture.
Leur vêtement, l’humilité et la douceur, à l’image de Jésus.
L’Esprit saint est devenu leur GPS préféré.
Le mot de passe de leur vie : Jésus !
Leur réseau : c’est la communion des saints.
Leur mélodie préférée, les Béatitudes ou mélodie du Bonheur divin !
Leur devise : voir Dieu en toute chose et tout en Dieu !
En s’affranchissant petit à petit de la pesanteur du péché, ils sont entrés dans l’apesanteur de l’amour de Dieu et se sont vus aspirés vers l’éternité, le Paradis, leur milieu de vie pour toujours avec Dieu.
Sainte Marie, Reine de tous les saints, saints et saintes de Dieu, en cette solennité, nous avons une demande à vous faire : enflammez nos cœurs du désir de Dieu, parfumez nos vies du parfum de votre amour et que jamais nous ne soyons séparés du Dieu Amour en Jésus. Et qu’au terme de nos vies, nous connaissions comme vous et en votre compagnie, le bonheur sans fin de contempler la face de Dieu et de nous nourrir de sa divine présence ! Amen !
Magloire Djaba

Vivre profondément les cinq essentiels

Plus D’informations