Informations de base :
Adresse :
Eglise Sainte-Madeleine
12 rue Saumuroise
Angers
Horaires : 17 juin 2022 à 20 h
Description de l'évenement :

Conférence sur le Sacré-Cœur par le père Edouard Marot et Alice Beauvisage, suivie d’une nuit d’adoration et d’un temps d’évangélisation le samedi 18 juin matin.


Les intervenants
De janvier 2006 et jusqu’en 2010, Alicia Beauvisage et le père Édouard Marot ont organisé le pèlerinage des reliques de sainte Marguerite-Marie.
Ils ont ainsi parcouru 31 pays dont l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Mexique, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, la République Dominicaine, l’Uruguay, le Venezuela, mais aussi les Etats-Unis et le Liban.
A partir de 2009, leur mission s’est déplacée en Europe : Espagne, Portugal, France, Belgique, Pays-Bas, Italie, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Angleterre, Lituanie, Pologne, Bosnie, mais aussi les Antilles et la Polynésie française.

Père Edouard Marot
Pour le père Edouard Marot, ancien recteur des sanctuaires de Paray-le-Monial, il faut parler du cœur de Jésus « sans complexes ».
« Le cœur de Jésus, c’est la source de la miséricorde. Son amour, c’est la miséricorde quand il est au contact avec notre misère », explique le père Marot.
Les premiers vendredis du mois, le père Marot célèbre une messe en l’honneur du Sacré-Cœur spécialement à l’intention des malades pour « les plonger dans le cœur de Jésus » : « C’est tout simple ! Le cœur de Jésus est un abîme de guérison. C’est très simple. Tout est donné par Dieu. C’est extraordinaire. » Sans prière de guérison spécifique, certains reçoivent des guérisons.

Alicia Beauvisage
« La dernière et ma plus forte expérience avec l’amour du Cœur de Jésus, qui me soit arrivée, fut le 3 avril 2005 (dimanche de la Miséricorde divine) au lendemain de la mort du pape Jean-Paul II. J’ai trouvé, dans la brocante d’un village en région parisienne, un petit reliquaire de sainte Marguerite-Marie, sainte Jeanne de Chantal et saint François de Sales. Après de longues recherches, ce reliquaire s’est avéré authentique. Jésus s’est servi de ces recherches pour m’amener là où il voulait, et me faire comprendre que j’étais un instrument pour aller avec sainte Marguerite-Marie et le père Edouard Marot raviver la dévotion à son cœur et préparer la venue de son règne tout d’abord en Amérique latine et ensuite, dans le reste du monde. »

  • 20 h
  • Eglise Sainte-Madeleine, 12 rue Saumuroise Angers
Adresse :
12 rue Saumuroise
Angers