Dernière minute : ce dimanche 27 juin messe à Saint-Léonard à 10h45

(Samedi 26 juin 2021)

Changement de lieu demain, dimanche 27 juin :

Ce dimanche, la messe aura lieu finalement à l’église Saint-Léonard à 10h45

Nous avons dû prendre cette décision à cause des mauvaises conditions météo annoncées pour demain matin.

Nous gardons la formule d’une messe unique pour nous rassembler autour du père Emmanuel. Si nous sommes nombreux, certains d’entre nous pourrons suivre la messe retransmise dans la salle paroissiale.

Pour le temps convivial initialement prévu dans les jardins du prieuré Saint-Augustin, nous proposons à ceux qui le souhaitent de pouvoir rester malgré tout pique-niquer après la messe dans les salles paroissiales et la cour derrière l’église. Nous aurons installé quelques (petites) tentes pour nous protéger des grains de pluie annoncés.

Rappel : Pour offrir un cadeau de départ au père Emmanuel nous pouvons participer à une cagnotte sur le site : www.leetchi.com/c/depart-pere-emmanuel pour l’achat d’un ordinateur ou d’un vélo électrique !
Nous pouvons aussi déposer un chèque au presbytère de Sainte-Madeleine au nom de Jean-Yves Haumont, trésorier de la paroisse.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Lundi 21 juin 2021)

Dimanche 27 juin : fête de fin d’année de la paroisse

Nous sommes invités à la fête de fin d’année de la paroisse au prieuré Saint-Augustin, 16 rue du Prieuré.

Messe unique à 10h30, suivi d’un temps convivial : pique-nique tiré du sac – jeux...

Nous prendrons le temps de remercier le père Emmanuel pour ces 4 belles années.
Chacun porte siège pliable et/ou toile pour s’asseoir. Molkky, ballons et autres sont les bienvenus !
Pierre Vaujour nous présentera le projet de la communauté de l’Arche au prieuré Saint-Augustin.

Pour offrir un cadeau de départ au père Emmanuel nous pouvons participer à une cagnotte sur le site : www.leetchi.com/c/depart-pere-emmanuel pour l’achat d’un ordinateur ou d’un vélo électrique. Nous pouvons aussi déposer un chèque au presbytère de Sainte-Madeleine au nom de Jean-Yves Haumont, trésorier de la paroisse.

Propositions

Nous avons la joie d’accueillir le groupe IPSE Worship pour un concert de louange à l’église Sainte-Madeleine vendredi 25 juin à 20h.

Ce format original permet de rejoindre un public plus large : la proposition de IPSE s’adresse en effet aux croyants comme aux non croyants, à tous ceux en recherche de sens qui peuvent se laisser toucher par la beauté de la musique et des textes.
C’est pourquoi nous vous encourageons à saisir cette occasion pour inviter des personnes qui ne viennent pas (ou rarement) à l’église : amis, collègues de travail ou voisins...

Informations et réservations sur le site : www.ipse-worship.com

N.B. : le tarif "soutien" permet de faire un don avec le montant de son choix pour encourager cette œuvre d’évangélisation pleine de belles promesses !
IPSE cover

Concert Ipse vendredi 25 juin 2021

Pour aller plus loin

Relire l’année qui prend fin avec une prière d’alliance

Il peut être bon en cette fin d’année de relire ce que nous avons vécu à la lumière de l’Esprit Saint, en nous aidant de la structure de la prière d’alliance : merci, pardon, s’il te plaît.

Je choisis un lieu, un moment et une durée pour prier, pas plus de vingt minutes : je laisse le Seigneur m’inspirer sans me forcer à tout aborder.

Je me mets en présence de Dieu

Je me tourne d’abord vers Dieu et je lui demande son aide et sa lumière. Je lui demande son Esprit Saint.

"De Toi à moi : merci"

Merci pour trois moments, événements de joie, de bonheur et de vie vécus cette année passée. Des temps où j’ai gouté la présence du Seigneur, lui qui est vivant et agissant à travers des signes, des rencontres, des faits.
Je remercie le Seigneur en nommant ce que j’ai vécu.

"De moi à Toi : pardon"

Pardon pour trois moments où je n’ai pas été en alliance : ce qui a blessé l’Amour envers le Seigneur, envers les autres, envers moi-même.
Je demande pardon au Seigneur pour ce que j’ai découvert de mon péché. J’accueille sa miséricorde.

"Nous deux ensemble : s’il Te plait"

Je me tourne vers demain. J’offre ce que sera l’avenir.
Je présente au Seigneur les personnes que je vais voir cet été, un événement que j’aurai à vivre, une décision à prendre pour la rentrée, etc. Je Lui demande sa grâce.

Je conclus par une prière

Je prie lentement le Notre Père et je me confie à la Vierge Marie.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Jeudi 27 mai 2021)

Un mot du curé

Chers frères et sœurs de la paroisse,

Beaucoup ont appris mon départ de la paroisse en septembre prochain ; j’en ai fait part aux messes du dimanche des 15 et 16 mai. Pour ceux qui ne m’ont pas entendu, je vous redis quelques points.
Cela faisait un an et demi que je souffrais de fatigue avec un sommeil insuffisant, des difficultés de mémoire et d’attention, conséquences d’un léger surmenage… Avec les responsables de la communauté du Chemin-Neuf, sur ma demande, la décision a été prise de quitter la charge de curé pour pouvoir refaire mes forces. L’évêque a accepté cette décision le mardi 11 mai, sachant qu’un frère de la communauté me succédera : le père Magloire Djaba, originaire du Bénin, membre de l’Institut du Chemin-Neuf. Il est depuis longtemps en France et a déjà eu la charge de curé. C’est « un pasteur selon le cœur de Dieu » ; je suis sûr que ce changement sera source de fruits fraternels et missionnaires pour notre paroisse.
Pour ma part, j’irai en Belgique, dans un ancien carmel près de Liège où le Chemin-Neuf a un lieu de vie communautaire, de retraites et de formation. Spirituellement, je vis paisiblement cette décision qui me paraît sage même si elle n’est pas si facile à accepter : après quatre ans, je me sentais bien au milieu de vous à votre service. Je resterai avec vous en communion de prière.

Père Emmanuel

Invitation à tous les paroissiens

Retrouvez ci-dessous une lettre de la part de l’équipe du presbytère qui vous est adressée comme un encouragement pour cet été :

Invitation aux paroissiens

Lien vers la vidéo mentionnée : https://www.youtube.com/watch?v=X0ZOgoNwhq4
Lien vers le site du festival : www.bethechurch.fr

Méditation

Nous fêterons dimanche prochain la solennité de la Sainte Trinité, cette prière peut nous aider à nous y préparer

Gloire à Dieu, Père, Fils et Esprit
Gloire au Père, qui a créé le monde avec sagesse et par amour.
Gloire au Dieu de la Vie, qui nous a créés à son image
Et nous appelle à communier à sa vie.
Gloire à ce Dieu toujours présent,
Non comme un juge sévère, non comme un concurrent,
Mais comme le Père de tous, soucieux du bonheur de ses enfants.
Par son Amour infini.

Gloire au Fils, qui a sauvé le monde
En l’aimant jusqu’à l’extrême.
Gloire au Dieu de l’Amour, devenu l’un des nôtres
Pour que nous ayons accès au monde de Dieu.
Gloire à ce Dieu devenu notre frère.

Gloire à l’Esprit, souffle créateur, vent de liberté,
Qui renouvelle toutes choses.
Gloire au Dieu de l’Avenir,
Esprit de Jésus Christ, Souffle de l’Église,
Qui nous mènera auprès du Père et du Fils
Pour un bonheur sans fin. Amen.

Religieuses trinitaires de Valence

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.
(Mercredi 12 mai 2021)

Lundi de Pentecôte 24 mai : "Viens Esprit-Saint !" à Sainte-Marie de Belle-Beille

Temps fort, ouvert à tous, le 24 mai à Sainte-Marie de Belle-Beille, pour se laisser plonger, replonger, dans le don de l’Esprit d’amour qui nous renouvelle, et conclure le parcours Viens Esprit Saint avec les 35 participants de notre paroisse et ceux des autres paroisses du diocèse.
Jésus Ressuscité dit à ses disciples « alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours », (Actes 1, 5).

Jeudi 17 juin à 20 heures à Sainte-Madeleine, conférence avec Karine Triot : Être parents autrement : oui à l’éducation bienveillante… avec un cadre !

Les parents d’aujourd’hui n’élèvent pas leurs enfants dans le même contexte que les générations passées et ne font pas face aux mêmes défis. De nouvelles connaissances et de nouvelles aspirations font parfois dédaigner les leçons des générations passées.
#Bonheur, #EducationBienveillante, #Neurosciences.
S’écouter soi, s’écouter les uns les autres, exprimer ses ressentis, ses besoins, choisir ses priorités… pour trouver des fonctionnements plus apaisés, oui… dans le respect de la place de chacun.
Une conférence en format atelier avec des temps de pause pour soi, et des temps d’échange avec d’autres parents.
Karine Triot est conseillère conjugale et familiale.

Vendredi 25 juin à 20 heures à Sainte-Madeleine : concert de IPSE Worship

Découvrir le visage de Jésus Christ autrement, en musique. C’est ce que nous propose IPSE Worship, groupe de pop-rock louange angevin.
Nous vous encourageons à inviter vos proches, voisins, amis, collègues... qu’ils soient croyants, en quête d’intériorité, ou simplement curieux !
Réservations : cliquer ici

Dimanche 27 juin : rencontre paroissiale de fin d’année au prieuré Saint-Augustin

Messe unique à 10h30 suivie d’un pique-nique, au 16, rue du Prieuré.

La communauté de l’Arche qui s’établira sur ce lieu magnifique présentera son projet de vie communautaire, avec un service de restauration et d’hôtellerie dont l’ouverture est envisagée au 1er janvier 2022.

Méditation

Nous pouvons préparer la fête de Pentecôte en priant avec saint Silouane l’Athonite, moine orthodoxe russe du mont Athos (1886-1938).
Demandons, avec lui, l’Esprit Saint pour nous-mêmes, pour nos proches, pour tous les hommes.

Fais connaître à tous les peuples ton amour et la douceur du Saint-Esprit !

Seigneur miséricordieux, donne ta grâce à tous les peuples de la terre, afin qu’ils te connaissent ; car, privé de ton Esprit Saint, l’homme ne peut te connaître ni comprendre ton amour.
Seigneur, envoie sur nous ton Esprit Saint, car on ne te connaît, toi, et tout ce qui est à toi, que par le Saint-Esprit que tu as donné au commencement à Adam, puis aux saints prophètes et ensuite aux chrétiens.
Seigneur, fais connaître à tous les peuples ton amour et la douceur du Saint-Esprit, pour que les hommes oublient la douleur de la terre, qu’ils abandonnent tout mal et s’attachent à toi avec amour, et qu’ils puissent vivre en paix, accomplissant pour ta gloire ta sainte volonté.
O Seigneur, daigne nous accorder les dons du Saint-Esprit, afin que nous connaissions ta gloire et que nous vivions sur terre dans la paix et dans l’amour, afin qu’il n’y ait ni haine, ni guerre, ni ennemis, mais que seul règne l’amour. Ainsi on n’aura plus besoin ni d’armées ni de prisons, et pour tous, il sera facile de vivre sur terre.
Seigneur miséricordieux, écoute ma prière, fais que tous les peuples de la terre te connaissent par le Saint-Esprit.
Comme tu m’as donné, à moi pécheur, de te connaître par le Saint-Esprit, ainsi, fais que tous les peuples de la terre te connaissent, eux aussi, et qu’ils te louent jour et nuit.
Je sais, Seigneur, que tu aimes les hommes, mais les hommes ne comprennent pas ton amour ; tous les peuples s’agitent sur la terre, et leurs pensées sont comme des nuages chassés par le vent dans toutes les directions.
Les hommes t’ont oublié, toi leur créateur, et cherchent leur propre liberté, sans comprendre que tu es miséricordieux, que tu aimes les pécheurs qui se repentent et leur donnes la grâce de ton Saint-Esprit.
Seigneur, Seigneur, accorde la force de ta grâce à tous les peuples afin qu’ils te connaissent par le Saint-Esprit et te louent dans la joie, puisque même à moi, impur et misérable, tu as donné la joie de te désirer. Mon âme est attirée vers ton amour, jour et nuit, insatiablement.

Saint Silouane l’Athonite

(Jeudi 8 avril 2021)

Le temps pascal : sept semaines pour entrer dans la joie ?

Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur (Jean 20, 19-20).
Nous savons bien qu’il est difficile en ces temps anxiogènes d’entrer dans la joie de la Résurrection, ou plus précisément dans la joie du Ressuscité. C’est vraiment une grâce à demander mais c’est aussi se donner des moyens de l’accueillir.
En échangeant avec un consultant en management, je me suis dit que nous avions à recevoir des ressources pour vivre ce temps, pour sortir de nos peurs, de nos colères, de nos découragements.
Père Emmanuel, curé

« Covid, confinement, couvre-feu... Comment espérer contre toute espérance ? »

Conférence en visio Mardi 13 avril à 17h30 :

Présentation détaillée de la conférence à retrouver ci-dessous :

Méditation

Le Christ est ressuscité, c’est ma joie

La Résurrection est la source de la vie spirituelle. La contemplation de la victoire du Fils de Dieu souffrant et ressuscité est la base de toute expérience religieuse authentique.
Ce n’est pas un hasard si saint Serafin de Sarov* saluait tous ceux qui le visitaient, non seulement pendant le temps pascal, mais aussi tous les jours de l’année, par les paroles « Le Christ est ressuscité, c’est ma joie. » La prise de conscience que la vie chrétienne est enracinée dans la résurrection du Dieu-Homme, donne la force et une fraîcheur constante dans les relations avec tous, et nous rend capables de voir le bien dans les autres. Regarder les autres avec les yeux remplis de la lumière de la résurrection les élève plus haut, les aide a grandir spirituellement par la force de la joie et de la paix pascale qui se libèrent. Dans ce contexte, nous pouvons encore plus profondément comprendre le sens des autres paroles de l’ancien de Sarov : « Gagne l’Esprit de paix, et des milliers autours de toi seront sauvés. » L’Esprit de paix est le premier don du Seigneur ressuscité à ses disciples :
« Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : la paix soit avec vous ! (Jean 20,19). »
Dans les paroles « Paix à vous » le Christ se donne à ses disciples, et fait que la réconciliation opérée par l’offrande de sa croix, va être proclamée par eux avec courage.

Mgr Abel Popławski,
évêque de l’Eglise orthodoxe en Pologne

* Serafin ou Seraphim de Sarov, 1754-1833, est un saint orthodoxe très populaire dans l’Eglise russe.

Retrouvez le dernier titre de IPSE Worship sorti spécialement pour fêter Pâques

(Vendredi 2 avril)

Vendredi Saint - Chemin de croix

Ce chemin de croix reprend en méditation des extraits de l’encyclique du pape François Laudato Si’.

Introduction :
« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à̀ la vue, renvoyer en liberté les opprimés, proclamer une année de grâce du Seigneur. »
Jésus, lorsqu’il lit ce texte d’Isaïe, nous dit que cette Parole s’accomplit en sa personne. L’Esprit Saint, à l’œuvre dans toute sa vie, anime aussi Jésus pendant sa Passion. Demandons-nous aussi, pour nous-mêmes, cet Esprit Saint afin qu’il nous aide à̀ entrer dans cette prière. Que cet Esprit soit aussi sur nous pour que nous soyons en communion avec Jésus dans sa Passion.
Le chemin de Croix que nous allons vivre est une proposition du CCFD- Terre Solidaire. Il nous invite à̀ porter collectivement notre croix. En relevant le défi de la fraternité en paroles et en actes auprès de tous les Hommes partout dans le monde.
A chaque station, nous vous proposons d’entendre un passage de la Bible. Il pourra être suivi par une méditation à partir d’une lecture d’un passage de l’encyclique Laudato Si’ et/ou d’un temps de silence.

1ère station : JESUS EST CONDAMNE A MORT

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Ch 27 -22/26)
« Pilate demanda aux Juifs : « Que vais-je donc faire de Jésus qu’on appelle le Messie ? ». Ils s’écrièrent tous : « Qu’on le crucifie ! – Mais quel mal a-t-il fait ? Qu’on le crucifie ! ». Voyant que cela ne servait à rien, sinon à augmenter le tumulte, Pilate pris de l’eau et se lava les mains : « je ne suis pas coupable de ce sang versé. C’est votre affaire – Que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! ». Alors il leur relâcha Barabbas. Quant à Jésus, après l’avoir fait flagellé, il le remit aux soldats pour qu’on le crucifiât. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 43
Si nous tenons compte du fait que l’être humain est aussi une créature de ce monde, qui a le droit de vivre et d’entre heureux, et qui de plus a une dignité éminente, nous ne pouvons pas ne pas prendre en considération les effets de la dégradation de l’environnement, du modèle actuel de développement et de la culture du déchet, sur la vie des personnes.
Seigneur nous te confions celles et ceux condamnés à tort, victimes d’injustices mais également victimes de l’égoïsme, des silences coupables et de l’aveuglement. Christ, nous te prions pour une conversion de nos cœurs et de nos esprits.

Chant :
Grain de blé tombé en terre

2ème station : JESUS EST CHARGE DE SA CROIX

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Ch 19 -16/17)
« Alors Pilate le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et il sorti portant sa croix et vint au lieu dit du Crâne, ce qui se dit en hébreu Golgotha. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 49
Je voudrais faire remarquer que souvent on n’a pas une conscience claire des problèmes qui affectent particulièrement les exclus. Ils sont la majeure partie de la planète, des milliers de millions de personnes.. [...] Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous empêcher de reconnaître qu’une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, qui doit intégrer la justice dans les discussions sur l’environnement, pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres.
Seigneur :, nous te confions toutes les populations qui peuvent souffrir du manque d’eau potable et de nourriture. Tous les pays qui sont en menace d’être touchés par la désertifiation ou la montée des mers.

Chant :
Ô Seigneur, je viens vers toi, je viens vers toi, je te cherche mon Dieu, Ô Seigneur, écoute-moi, écoute-moi, je t’espère mon Dieu.

3ème station : JESUS TOMBE POUR LA PREMIERE FOIS

Des Lamentations de Jérémie (Ch 3 – 16/18)
« Il m’a broyé les dents avec du gravier, il m’enfouit dans la cendre. Tu enlèves la paix à mon âme, j’ai oublié le bonheur ; j’ai dit : « Mon assurance a disparu, et l’espoir qui me venait du Seigneur. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 21
Des centaines de millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, dont beaucoup ne sont pas biodégradables : des déchets domestiques et commerciaux, des déchets de démolition, des déchets cliniques, électroniques et industriels, des déchets hautement toxiques et radioactifs. La terre, notre maison commune, semble se transformer toujours davantage en un immense dépotoir [...].
Seigneur nous te confions ces peuples, ces terres et ces mers condamnés à recevoir le poids de nos déchets par notre système économique.
Christ, nous te prions pour que nous retrouvions le sens de l’essentiel afin de ne plus consommer le superflu.

Chant :
Dieu de tendresse qui parle aux humbles, Père des pauvres et des petits, Jésus livré pour notre vie.

4ème station : JESUS RENCONTRE SA MERE

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Ch 2, 33-35)
« Son père et sa mère étaient dans l’étonnement de ce qu’on disait de lui. Syméon les bénit et dit à sa mère : « Vois, cet enfant doit amener la chute et le relèvement d’un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en bute à la contradiction – et toi-même, une épée te transpercera l’âme, afin que se révèlent les pensées secrètes d’un grand nombre ». »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 241
Marie, la Mère qui a pris soin de Jésus, prend soin désormais de ce monde blessé, avec affection et douleur maternelles. Comme, le cœur transpercé, elle a pleuré la mort de Jésus, maintenant elle compatit à la souffrance des pauvres crucifiés et des créatures de ce monde saccagées par le pouvoir humain. Totalement transfigurée, elle vit avec Jésus, et toutes les créatures chantent sa beauté.
[….] Non seulement elle garde dans son cœur toute la vie de Jésus qu’elle conservait fidèlement, mais elle comprend aussi maintenant le sens de toutes choses. C’est pourquoi, nous pouvons lui demander de nous aider à regarder ce monde avec des yeux plus avisés.
Seigneur nous te confions celles et ceux qui prennent soin de notre Terre mère.
Christ, avec le soutien de Marie, nous te prions pour les femmes qui donnent et protègent la vie.

Chant :
Je vous salue Marie

5ème station : SIMON LE CYRENEEN AIDE JESUS A PORTER SA CROIX

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Ch 23- 26, Ch 9-23/24)
« Pendant qu’ils l’emmenaient, ils mirent la main sur un certain Simon, de Cyrène, qui revenait des champs et ils lui firent porter la croix derrière Jésus. (...) Si quelqu’un veut être mon disciple, avait dit le Seigneur, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive ! Qui veut sauver sa vie la perdra, mais celui qui pour moi perd sa vie, la sauvera. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 217
S’il est vrai que « les déserts extérieurs se multiplient dans notre monde, parce que les déserts intérieurs sont devenus très grands », la crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure. Mais nous devons aussi reconnaître que certains chrétiens […] ont besoin d’une conversion écologique, qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de leur rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui les entoure. Vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu est une part essentielle d’une existence vertueuse ; cela n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne.
Seigneur nous te confions celles et ceux qui inlassablement marchent dans tes pas. Christ, nous te prions pour qu’à la suite de Simon de Cyrène l’ensemble des chrétiens se chargent du fardeau de la justice et de la solidarité.

Chant :
Jésus doux et humble de cœur, rends mon cœur semblable au tien.

6ème station : VERONIQUE ESSUIE LA FACE DE JESUS

De la première lettre de saint Pierre apôtre (Ch 4, 13)
« Dans la mesure où vous participez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous afin que lors de la révélation de sa gloire, vous soyez aussi dans la joie et l’allégresse. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 222
La spiritualité chrétienne propose une autre manière de comprendre la qualité de vie, et encourage un style de vie prophétique et contemplatif, capable d’aider à apprécier profondément les choses sans entre obsédé par la consommation. En effet, l’accumulation constante de possibilités de consommer distrait le cœur et empêche d’évaluer chaque chose et chaque moment. En revanche, le fait d’entre sereinement présent à chaque réalité, aussi petite soit-elle, nous ouvre beaucoup plus de possibilités de compréhension et d’épanouissement personnel. La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité de jouir avec peu.
Seigneur nous te prions pour tout ce qui peut défigurer le visage de la terre et de l’humanité. Veins fortifier tous ceux qui prennent soirs

Chant :
N’aie pas peur, laisse toi regarder par le Christ ;
Laisse toi regarder, car il t’aime.

7ème station : JESUS TOMBE POUR LA DEUXIEME FOIS

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Ch 11, 28-30)
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 222
D’autres indicateurs de la situation actuelle concernent l’épuisement des ressources naturelles. Nous sommes bien conscients de l’impossibilité de maintenir le niveau actuel de consommation des pays les plus développés et des secteurs les plus riches des sociétés, où l’habitude de dépenser et de jeter atteint des niveaux inédits. Déjà les limites maximales d’exploitation de la planète ont été dépassées, sans que nous ayons résolu le problème de la pauvreté.
De la même manière que tu tombes d’épuisement, donne-nous de prendre conscience que nous épuisons les ressources de la création.
Montre-nous la voie d’une juste consommation.

Chant :
Jésus le Christ, lumière intérieure, ne laisse pas les ténèbres me parler
Jésus le Christ, lumière intérieure, donne-moi d’accueillir Ton amour

8ème station : JESUS S’ADRESSE AUX FILLES DE JERUSALEM

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Ch 23, 27-28)
« Le peuple en grande foule le suivait ainsi, que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, pleurez sur vous-même et sur vos enfants ! »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 205.
Cependant, tout n’est pas perdu, parce que les êtres humains, capables de se dégrader à l’extrême, peuvent aussi se surmonter, opter de nouveau pour le bien et se régénérer, au-delà de tous les conditionnements mentaux et sociaux qu’on leur impose. Ils sont capables de se regarder eux-mêmes avec honnêteté, de révéler au grand jour leur propre dégoût et d’initier de nouveaux chemins vers la vraie liberté. […] Je demande à chaque personne de ce monde de ne pas oublier sa dignité que nul n’a le droit de lui enlever.
Seigneur nous te demandons de reconnaître nos fautes pour mieux les corriger et les dépasser.
Christ, nous te prions pour que par ton amour tu fasses de nous des femmes et des hommes libres et debout.

Chant :
En toi j’ai mis ma confiance, ô Dieu, très Saint, Toi seul es mon espérance et mon soutien.
C’est pourquoi je ne crains rien, J’ai foi en toi, ô Dieu très Saint,
C’est pourquoi je ne crains rien, J’ai foi en toi, ô Dieu très Saint.

9ème station : JESUS TOMBE POUR LA TROISIEME FOIS

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Ch 26, 41-42)
« Veillez et priez, pour ne pas succomber à la tentation. L’esprit est plein d’ardeur mais la chair est faible. Père, si je ne puis pas éviter de boire ce calice, que ta volonté soit faite ! »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 53
Nous sommes appelés à être les instruments de Dieu le Père pour que notre planète soit ce qu’il a rêvé en la créant, et pour qu’elle réponde à son projet de paix, de beauté et de plénitude.
Seigneur nous te confions celles et ceux qui inventent de nouvelles formes de gouvernance communes et partagées.
Christ, nous te prions pour que l’entente et l’amour règnent entre les différentes générations dans le respect partagé de chacune et chacun.

Chant :
Mon Père je m’abandonne à toi, Je mets ma vie entre tes mains
Que ta volonté se fasse en moi, Je ne désire rien d’autre mon Dieu.

10ème station : JESUS EST DEPOUILLE DE SES VETEMENTS

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Ch 19, 23-24)
« La tunique était sans couture tissée d’un seul tenant depuis le haut. Les soldats se dirent l’un à l’autre : « Ne la déchirons pas, mais tirons au sort pour qui elle sera ». Pour que l’Ecriture soit accomplie : « Ils se sont partagés mes habits et mon vêtement, ils l’ont tiré au sort ». »

Du pape Francois dans Laudato Si’ 93.
Aujourd’hui croyants et non croyants, nous sommes d’accord sur le fait que la terre est essentiellement un héritage commun, dont les fruits doivent bénéficier à tous. Pour les croyants cela devient une question de fidélité au Créateur, puisque Dieu a créé le monde pour tous. Par conséquent, toute approche écologique doit incorporer une perspective sociale qui prenne en compte les droits fondamentaux des plus défavorisés. Le principe de subordination de la propriété privée à la destination universelle des biens et, par conséquent, le droit universel à leur usage, est une “règle d’or” du comportement social, et « le premier principe de tout l’ordre éthico-social ».
Seigneur nous te confions celles et ceux qui quotidiennement luttent pour la protection de l’environnement, notre bien commun. Christ, nous te prions pour que nous puissions redécouvrir le sens et la joie du partage entre toutes et tous.

Chant :
Dans nos obscurités, allume le feu qui ne s’éteint jamais, qui ne s’éteint jamais ; dans nos obscurités, allume le feu qui ne s’éteint jamais, qui ne s’éteint jamais.

11ème station : JESUS EST ATTACHE A LA CROIX

De l’Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc (Ch 23, 33-38)
« Lorsqu’on fut arrivé au lieu-dit « le Crâne » ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche. Jésus disait : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font ». Ils partagèrent ses vêtements et les tirèrent au sort. Le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : « Il en a sauvé d’autres : qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Elu ! » Les soldats aussi se moquaient de lui. S’approchant pour lui donner de la boisson vinaigrée, ils lui disaient, ils lui disaient : « Si tu es le Roi des Juifs, sauve-toi toi- même ! » Une inscription était placée au-dessus de sa tête : « Celui-ci est le Roi des juifs ». »

Du pape Francois dans Laudato Si’ 161.
Les prévisions catastrophistes ne peuvent plus entre considérées avec mépris ni ironie. […] Le rythme de consommation, de gaspillage et de détérioration de l’environnement a dépassé les possibilités de la planète, à tel point que le style de vie actuel, parce qu’il est insoutenable, peut seulement conduire à des catastrophes, comme, de fait, cela arrive déjà périodiquement dans diverses régions.
Seigneur, donne-nous de nous ressourcer par ta Parole et la prière afin d’y trouver la force d’agir ici et maintenant pour sauver la planète et l’humanité.

Chant :
Seigneur, reçois, Seigneur, pardonne notre misère et nos péchés.

12ème station : JESUS MEURT SUR LA CROIX

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Ch 15, 33-37)
« Quant arriva l’heure de midi, il y eu des ténèbres sur toute la terre jusque vers trois heures. Et, à trois heures, Jésus cria d’une voix forte : « Elôï, Elôï, lama sabactani ? » ce qui veux dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Quelques-uns de ceux qui étaient là disaient en l’entendant : « Voilà qu’il appelle le prophète ! » L’un deux courut tremper une éponge dans une boisson vinaigrée, il la mit au bout d’un roseau, et il lui donnait à boire, en disant : « Attendez ! Nous verrons bien si Elie vient le descendre de là ! » Mais Jésus, poussant un grand cri, expira. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ 17.

Après le déluge] décide d’ouvrir un chemin de salut à travers Noé qui était resté intègre et juste. Ainsi, il a donné à l’humanité la possibilité d’un nouveau commencement. Il suffit d’un entre humain bon pour qu’il y ait de l’espérance ! [...] Le septième jour, Dieu se reposa de toutes ses œuvres. Il ordonna à Israël que chaque septième jour soit un jour de repos, un Sabbat. Par ailleurs, une année sabbatique fut également instituée pour Israël et sa terre, tous les sept ans, pendant laquelle un repos complet était accordé à la terre ; on ne semait pas, on moissonnait seulement ce qui était indispensable pour subsister et offrir l’hospitalité.
C’était une reconnaissance que le don de la terre, avec ses fruits, appartient à tout le peuple. Ceux qui cultivaient et gardaient le territoire devaient en partager les fruits, spécialement avec les pauvres, les veuves, les orphelins et les étrangers.
Seigneur, par ta vie offerte sur la croix, tu nous montres le chemin d’une vie donnée.
Donne-nous de suivre ton exemple en partageant avec nos frères nos biens et nos compétences. Heureux serons-nous si nous le faisons.

Chant :
Ô Croix dressée sur le monde,
Ô Croix de Jésus-Christ (première partie)

13ème station : JESUS EST DEPOSE DE LA CROIX ET REMIS A SA MERE

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Ch 19, 31-34)
« Comme c’était la Préparation, les juifs, pour éviter que les corps restent sur la croix durant le sabbat, demandèrent à Pilate qu’on leur brisât les jambes et qu’on les enlevât. Les soldats vinrent donc et brisent les jambes du premier puis de l’autre qui avait été crucifié avec lui. Venus à Jésus, ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes. Mais l’un des soldats, de sa lance, lui perça le côté. Et il sortit du sang et de l’eau. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 244
Entre-temps, nous nous unissons pour prendre en charge cette maison qui nous a été confiée, en sachant que tout ce qui est bon en elle sera assumé dans la fête céleste. Ensemble, avec toutes les créatures, nous marchons sur cette terre en cherchant Dieu, parce que « si le monde a un principe et a été créé, il cherche celui qui l’a créé, il cherche celui qui lui a donné un commencement, celui qui est son Créateur ».
Seigneur, donne-nous d’accueillir Marie : qu’elle nous accompage dans tous nos moments de doute, d’épreuve, face à la mort et à la souffrance.

Chant :
Ô Croix dressée sur le monde,
Ô Croix de Jésus-Christ (deuxième partie)

14ème station : JESUS EST MIS DANS LE SEPULCRE

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Ch 19, 38-42)
« Après la mort de Jésus, Joseph d’Arimathie, qui était un disciple de Jésus, mais en secret à cause des Juifs, demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Nicodème (celui qui la première fois était venu trouver Jésus pendant la nuit) vint, lui aussi ; il apportait un mélange de myrrhe et d’aloès pesant environ cent livres. Ils prient le corps de Jésus et ils l’enveloppèrent d’un linceul, en employant les aromates selon la manière juive d’ensevelir les morts. Près du lieu où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin et dans ce jardin, un tombeau neuf dans lequel on n’avait encore mis personne. Comme le sabbat des Juifs allait commencer, et que ce tombeau était proche, c’est là qu’ils déposèrent Jésus. »

Du pape Francois dans Laudato Si’ Ls 243
A la fin, nous nous trouverons face à face avec la beauté infinie de Dieu et nous pourrons lire, avec une heureuse admiration, le mystère de l’univers qui participera avec nous à la plénitude sans fin. Oui, nous voyageons vers le sabbat de l’éternité, vers la nouvelle Jérusalem, vers la maison commune du ciel. Jésus nous dit : « Voici, je fais l’univers nouveau ». La vie éternelle sera un émerveillement partagé, où chaque créature, transformée d’une manière lumineuse, occupera sa place et aura quelque chose à apporter aux pauvres définitivement libérés.
Seigneur nous te confions toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté qui travaillent au changement radical et nécessaire de notre société. Christ, nous te prions pour que nous ne perdions jamais l’Espérance, envoie sur nous ton Amour pour que nous le fassions rayonner.

Chant :
Je sais que mon libérateur est vivant, et qu’un jour à l’appel de sa voix,
Je me lèverai dans sa lumière (x 2)

Notre père

Chant : Je vous salue Marie

(Samedi 27 mars 2021)

Invitation à la Vigile pascale

« Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres... », Jean 20, 1.

La Vigile pascale aura lieu au Saint-Sépulcre le dimanche 4 avril, à 6h30 : quel lieu plus favorable ! Lieu du tombeau et des apparitions aux Saintes Femmes. Liturgie du feu à l’aurore… au son des cloches des Sœurs Servantes des Pauvres : merci à elles et pour leurs prières pour qu’il fasse beau ce jour-là… avec la joie de deux baptêmes d’adultes : Valentin et Maxime.

  • Amener chaises pliantes et bâches : le sol sera mouillé de la rosée du matin ;
  • Vêtements chauds et chaussures fermées recommandées ;
  • Prévoir un bon trousseau de clés ou des clochettes pour sonner la Résurrection ;
  • Oser demander un co-voiturage ;
  • Il y a peu de places de parking au Saint-Sépulcre : le mieux est de venir à vélo ou de laisser les voitures aux parkings de la place Saint-Léonard (5mn à pied du Saint-Sépulcre) ou dans la rue Parmentier devant la maison des sœurs (5mn à pied par l’extérieur de la propriété).

http://www.servantesdespauvres-osb.org/evenements/saint-sepulcre/

Programme des célébrations de la Semaine sainte

Document ci-dessous à télécharger :

Horaires des offices de la Semaine sainte

Méditation

« Suivons-le dans sa Passion jusqu’à la croix, pour avoir Part à sa résurrection et à sa vie ».

Invocation au Christ de la liturgie maronite*

Nous t’adorons, toi le Très-Haut.
Tu t’es abaissé, et tu nous as élevés,
tu t’es humilié, et tu nous as honorés,
tu t’es fait pauvre, et nous as enrichis.

Tu es né, et tu nous as fait naître,
tu reçus le baptême, et tu nous as purifiés,
tu jeûnas, et tu nous as rassasiés,
tu combattis, et tu nous as donné la force.

Tu montas sur un âne,
et tu nous as pris dans ton cortège,
tu t’es présenté au tribunal, et tu nous as offerts,
tu fus conduit prisonnier chez le grand prêtre,
et tu nous as libérés,
tu fus soumis à I‘interrogatoire,
et tu nous as fait siéger en juges,
tu gardas le silence, et tu nous as instruits.
Tu fus souffleté comme un esclave,
et tu nous as affranchis.
Tu fus dépouillé de tes vêtements,
et tu nous as revêtus.

Tu fus attaché à une colonne,
et tu as détaché nos liens,
tu fus crucifié, et tu nous as sauvés.
Tu goûtas le vinaigre,
et tu nous as abreuvés de douceur.
tu fus couronné d’épines, et tu nous as faits rois,
tu mourus, et tu nous as fait vivre.
tu fus mis au tombeau, et tu nous as réveillés.

Tu ressuscitas dans la gloire,
et tu nous as donné la joie,
tu t’es revêtu de gloire,
et tu nous as remplis d’admiration.
Tu t’es élevé au ciel, et tu nous y as emportés,
tu y sièges dans la gloire, et tu nous as élevés,
tu nous envoyas l’Esprit paraclet.
et tu nous as sanctifiés.

Sois béni, toi qui viens,
tout rayonnant de bonté !

* Le rite maronite de langue syriaque est en usage en particulier dans les communautés du Liban rattachées à Rome.

(Vendredi 26 mars 2021)

Horaires des offices de la Semaine sainte

Horaires des offices de la Semaine sainte

(Jeudi 25 mars 2021)

Méditations de Carême autour de saint Joseph Patris Corde, Avec un cœur de père

Suite à la lettre apostolique du pape François

À l’église Saint-Léonard, le jeudi de 12h30 à 13h30, une introduction suivie d’un temps d’adoration du Saint Sacrement.

Rendez-vous :

  • Jeudi 25 mars : Joseph, l’homme juste, par sœur Odile. A retrouver sur https://youtu.be/EdusvMXbxgg
    Prière guidée, voir ci-dessous.
    Prière guidée 25 mars 2021
  • Jeudi 18 mars : Joseph, le gardien, par le père Emmanuel. A retrouver sur
    https://youtu.be/NhSRxNp4tHA.
    Prière guidée, voir ci-dessous.
    Prière guidée 18 mars 2021

Journée à Béhuard proposée par le service Famille du diocèse

Mardi 16 mars de 9h30 à 15h45 : Accueillir l’Esprit Créateur à la suite de Marie

Enseignement par le père Emmanuel Daublain : par toute sa vie, Marie accueille le Mystère Pascal et le Don de l’Esprit.
Participation libre.
Inscription souhaitée https://www.diocese49.org/ (voir le lien sur l’agenda).

Renseignements auprès du service Famille : 02 41 22 48 69 ou famille chez diocese49.org.

La Vierge à l’enfant, Béhuard.

Formation de lecteurs : samedi 13 mars

Il reste quatre places pour le créneau 10h30 - 12 heures si vous souhaitez profiter de la formation avec Bruno Durand, qui aura lieu dans l’église Sainte-Madeleine.
Nous invitons à venir en particulier ceux qui n’ont pas l’habitude d’être lecteurs.
Contacts :

Nouvelles



Après plusieurs mois de travail, le groupe IPSE Worship est très heureux de vous dévoiler aujourd’hui les trois premiers titres de leur album :

Dans les semaines à venir et jusqu’à la Pentecôte nous vous présenterons de nouvelles créations.
N’hésitez pas à nous suivre sur Youtube, Facebook et Instagram et si vous voulez nous aider, vous pouvez vous abonner à notre chaîne Youtube.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Lundi 1 mars)

Trois méditations pour vivre ce Carême avec saint Joseph

  • Enseignement de 12h30 à 13 heures ;
  • Adoration de 13 heures à 13h30.

L’enseignement sera filmé et à disposition sur Youtube en direct ou en streaming :

  • Le 11 mars à 12h30 : Joseph le père, cliquer ici ;
  • Le 18 mars à 12h30 : Joseph le gardien, cliquer ici ;
  • Le 25 mars à 12h30 : Joseph l’homme juste, cliquer ici.

« Nous pouvons tous trouver en saint Joseph l’homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, un intercesseur, un soutien et un guide dans les moments de difficultés. Saint Joseph nous rappelle que tous ceux qui, apparemment, sont cachés ou en « deuxième ligne » jouent un rôle inégalé dans l’histoire du salut. À eux tous, une parole de reconnaissance et de gratitude est adressée. »
Pape François
Lettre apostolique Patris corde, Un Cœur de père, (un texte court, concret, facile à lire.)

Trois rencontres autour de l’écologie intégrale : « Nous habitons tous la même maison »

« Tout est lié, il faut donc une préoccupation pour l’environnement unie à un amour sincère entre les être humains, et à un engagement constant pour les problèmes de la société », Laudato Si § 91.

Le CCFD - Terre Solidaire vous invite à trois rencontres de 12h30 à 13h30 :

  • Vendredi 5 mars : Aimer la création, balade éco-spirituelle, rendez-vous à l’Arboretum, Espace Cacheux ;
  • Vendredi 12 mars : Comprendre la création, à l’église Sainte-Madeleine ;
  • Vendredi 19 mars : Changer de regard et s’engager pour la création, à l’église Sainte-Madeleine.

Renseignements : Evelyne Couteux au 06 89 35 25 66 ; Gisèle et Victor Dugué au 06 89 73 01 11.

Temps d’adoration et de confession à la paroisse

  • Mardi à Saint-Léonard : de 9h30 à 10h30 après la messe de 9 heures ;
  • Vendredi à Sainte-Madeleine : de 9 heures à 10 heures après la messe de 8h30.

Confessions à la Cathédrale

Chapelle Notre-Dame de Pitié (à droite du grand porche)
Lieu d’accueil spirituel du diocèse.

  • Mardi et vendredi : de 9h30 à 11 heures ;
  • Du lundi au samedi : de 16 heures à 17h30.

Méditation



Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages,
et les anges le servaient.

Marc 1,12-13

Sois fort, sois fidèle, Israël
Dieu te mène au désert ;
C’est lui dont le bras souverain
Ouvrit dans la mer
Un chemin sous tes pas.

Oublie les soutiens du passé,
En lui seul ton appui !
C’est lui comme un feu dévorant
Qui veut aujourd’hui
Ce creuset pour ta foi.

Il veut par-delà le désert,
Te conduire au repos ;
Sur toi resplendit à ses yeux
Le sang de l’Agneau
Immolé dans la nuit.

Poursuis ton exode, Israël,
Marche encor vers ta joie !
La vie jaillira de la mort,
Dieu passe avec toi
Et t’arrache à la nuit.

Hymne cistercien du temps de Carême

(Mercredi 10 février 2021)

La Saint-Valentin autrement

L’équipe Cana propose une soirée CANA’P spéciale pour la Saint-Valentin le dimanche 14 février à 20h45 .
Un tête à tête en couple, chez vous, suivi d’un dessert aux chandelles live sur Youtube.
Pour s’inscrire sur le site, cliquer ici et vous recevez le kit de la soirée inoubliable !
Soirée romantique, fun ou plus spirituelle, à vous d’équilibrer votre cocktail pour vivre une soirée qui vous ressemble. Des propositions à vivre pendant le dîner et rendez-vous au moment du dessert à 20h45 pour le live accessible à tous !

Formation de lecteurs

Des temps de formation pour les lecteurs de la Parole de Dieu seront de nouveau proposés un samedi matin. Sont invités en particulier ceux qui n’ont pas l’habitude d’être lecteurs.
Vous pouvez prendre contact en donnant vos coordonnées par mail à stjeanpaul2.angers chez gmail.com ou en téléphonant au 02 41 66 43 44. Nous vous informerons de la date.

Colloque œcuménique du 22 au 24 février 2021

Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique : quelles solidarités nouvelles ?
Dixième colloque œcuménique de plusieurs facultés et instituts de théologie, en partenariat avec le réseau Église verte.
Les conférences seront retransmises dans l’amphithéâtre Saint-Anselme, faculté de Théologie de l’UCO, place André-Leroy à Angers.
Frais de participation libre.
Renseignements, inscriptions : jcaille chez diocese49.org
Programme du colloque en cliquant ici

Rappel

Pastorale de la santé
Sur la paroisse, nous accompagnons huit lieux de vie de personnes âgées et à domicile, beaucoup de nos anciens et des personnes fragiles : pour rencontrer, écouter, faire du lien, porter la communion, célébrer l’Eucharistie, partager la Parole de Dieu, animer un chapelet, faire chanter...
Nous soutenons également l’aumônerie du Village-Santé.
Les équipes ont besoin d’être renforcées : pourquoi pas vous ?
Contact : Sr Odile Blanchon, presbytère de Sainte-Madeleine. Tél : 02 41 66 43 44 ou 06 78 52 14 53.

Méditation

Un chant pour prier
Dans les moments où nous nous sentons sans force, sans espérance… où je me dis : Je suis nul(le), je ne tiendrais pas…, prenons position en chantant You Say, de Lauren Daigle.
À retrouver sur Youtube en cliquant ici

Les sous-titres en français sont disponibles dans les paramètres.
Extrait (traduit) de You Say :

Je continue de combattre des voix dans ma tête qui disent que je ne suis pas suffisante
Chaque mensonge me dit que je ne serai jamais à la hauteur
Suis-je plus que la somme de tous les hauts et tous les bas ?
Rappelle-moi encore une fois juste qui je suis, parce que j’ai besoin de savoir

R : Tu dis que je suis aimée alors que je ne ressens rien
Tu dis que je suis forte quand je pense être faible
Tu dis que je suis soutenue quand je suis en manque
Quand je ne trouve pas ma place oh Tu dis que je suis tienne
Et je crois, oh je crois
Ce que Tu me dis
I believe


Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Mercredi 20 janvier 2021)

Horaires des messes dominicales

En raison du couvre-feu à 18 heures, nous avons dû modifier certains horaires de messe :

• Samedi 23 janvier : 16h30 à Sainte-Madeleine
• Dimanche 24 janvier : 9h45 à Saint-Léonard
• Dimanche 24 janvier : 11h15 à Sainte-Madeleine
• Dimanche 24 janvier : 16h15 à Sainte-Madeleine

Dimanche de la Parole

« Un dimanche entièrement consacré à la Parole de Dieu, pour comprendre l’inépuisable richesse qui provient de ce dialogue constant de Dieu avec son peuple » , pape François.

Samedi 23 janvier, à l’église Sainte-Madeleine
Formation des lecteurs de la parole

Bruno Durand donnera des conseils pratiques et animera des exercices de lecture à tour de rôle.
Il est encore possible de s’inscrire pour l’horaire de 10h30 : il reste 4 places.
Envoyer un mail à la paroisse : stjeanpaul2.angers chez gmail.com

Dimanche 24 janvier à 15h15, à l’église Sainte-Madeleine
Proclamation de l’évangile de Saint-Marc

Prendre le temps d’écouter un Évangile dans son entier.
Lecture par Sylvain Soleil, avec interludes musicaux de Diane et Églantine.
À la suite de la proclamation, aura lieu la messe de 16h15 animée par les étudiants et jeunes pros.

Célébration œcuménique

Samedi 23 janvier à 16 heures, à l’église Sainte-Marie de Belle-Beille, square Léon-Trosseau.
Avec Mgr Emmanuel Delmas, le père Emmanuel de la communauté orthodoxe de l’Annonciation à Angers et le pasteur Joël Vaïti de l’Église adventiste du septième jour à Angers.

Méditation

Pour avancer sur le chemin de l’unité des Eglises

Les conseils d’Alexandre Siniakov, recteur du séminaire orthodoxe russe pour l’Europe (Epinay-sous-Sénart, Essonne) ; ce prêtre, ami du patriarche Alexis, de Moscou, a tiré de sa jeunesse russe et de ses études chez les dominicains de Toulouse une grande ouverture. Aujourd’hui, il œuvre pour former ses pasteurs dans cet esprit œcuménique.

1. Ne vous laissez pas séduire par le confessionnalisme

Le christianisme ne devrait pas être perçu comme une religion aux multiples formes confessionnelles, mais comme l’Église de Dieu. Unique corps du Christ ressuscité, elle est le signe du Royaume des cieux, où toutes choses seront réunies et où Dieu sera tout en tous (1 Co 15, 28). Ne nous satisfaisons pas de la situation présente, mais, même si cela paraît utopique, cherchons des moyens pour faire correspondre notre réalité à la volonté du Seigneur.

2. N’ayez pas peur de pardonner

Nous avons du mal à admettre que les autres puissent changer. Nous entretenons donc le souvenir stérile des querelles anciennes. Pourtant, l’appel du Seigneur à pardonner est valable non seulement pour les personnes, mais aussi pour les communautés, pour les Églises locales. Ce serait tellement bien qu’il soit suivi littéralement !

3. Ne confondez pas la foi et ses expressions culturelles

L’unité de l’Église n’est pas l’unité du rite, de la langue ou de la culture religieuse. La pratique liturgique a évolué en permanence depuis les apôtres. Il n’y a pas de raison que cette évolution enrichissante s’arrête à une époque ou qu’elle se réduise à une seule de ses expressions historiques.

4. Ne laissez personne instrumentaliser l’Église

La foi chrétienne ne doit pas servir des objectifs particuliers, aussi nobles soient-ils : nationaux, politiques, institutionnels, etc. L’instrumentalisation de l’Église par des États a causé de grands maux par le passé et continue à faire des ravages. Elle ne doit plus être possible !

5. Croyez dans l’amour sans limites de Dieu

Ne fixez pas de frontières à l’action de l’Esprit saint, n’inventez pas de limites à l’amour du Père céleste, car le Fils de Dieu est mort pour toute l’humanité. Aussi, comme le disait saint Silouane du mont Athos, il faut prier pour tous et désirer le salut de chaque personne. C’est ce que signifie la catholicité de l’Église.

Retrouvez tous les rendez-vous du diocèse autour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens sur https://www.diocese49.org/celebrations-semaine-de-priere-18-25-janvier-2021


(Vendredi 15 janvier 2021)

Changement d’horaire de messes au moins pour les deux week-ends à venir

En raison du couvre-feu à 18 heures mis en place à partir de samedi 16 janvier, nous devons modifier certains horaires de messe.

Samedi 16 janvier : 16h30 à Saint-Léonard ;
• Dimanche 17 janvier : 9h45 à Saint-Léonard ;
• Dimanche 17 janvier : 11h15 à Sainte-Madeleine ;
Dimanche 17 janvier : 16h15 à Sainte-Madeleine.

Propositions

Dimanche de la Parole, 24 janvier 2021

« Un dimanche entièrement consacré à la Parole de Dieu, pour comprendre l’inépuisable richesse qui provient de ce dialogue constant de Dieu avec son peuple », pape François.

Samedi 23 janvier, à l’église Sainte-Madeleine : Formation des lecteurs de la parole

Bruno Durand donnera des conseils pratiques et animera des exercices de lecture à tour de rôle.
Merci de vous inscrire en envoyant un mail à la paroisse stjeanpaul2.angers chez gmail.com, en précisant votre choix d’horaire : 9 heurs ou 10h30. Nous ferons deux groupes de 8 personnes.

Dimanche 24 janvier à 15h15, Proclamation de l’Evangile de Saint-Marc, à l’église Sainte-Madeleine :
Prendre le temps d’écouter un Évangile dans son entier
Lecture par Sylvain Soleil, avec interludes musicaux de Diane et Églantine.

À la suite de la proclamation, aura lieu la messe de 16h15 animée par les étudiants et jeunes pros.

Durant la semaine : Prenons le temps de méditer les textes de ce dimanche de la Parole

• 1ère lecture (Jonas 3, 1-5.10) : « Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise » ;
• Psaume (24 (25), 4-5ab, 6-7bc, 8-9) : « Seigneur, enseigne-moi tes chemins »  ;
• 2ème lecture (1 Corinthiens 7, 29-31) : « Il passe, ce monde tel que nous le voyons » ;
• Evangile (Marc 1, 14-20) : « Convertissez-vous et croyez à l’Évangile ».

Informations

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier 2021
Thème « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance » Jean (15, 1-17).
La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2021 a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp (Suisse).
Le thème, « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance », exprime la vocation de prière, de réconciliation et d’unité dans l’Église et la famille humaine. Il indique également la mission de tout chrétien.

Célébration œcuménique à Angers
Samedi 23 janvier 2021 à 16 heures, à l’église Sainte-Marie, de Belle-Beille.
Avec Mgr Emmanuel Delmas, le père Emmanuel Lömuller, de la Communauté orthodoxe de l’Annonciation à Angers, et le pasteur Joël Vaïti, de l’Eglise adventiste du septième jour à Angers.
Retrouvez plus d’informations en cliquant ici.

La communauté du Chemin-Neuf propose un parcours autour de la prière pour l’unité inspirée par l’abbé Paul Couturier et priée chaque jour dans nos lieux de vie. Toutes les propositions à retrouver ici


Pour aller plus loin

Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée

Le projet de loi relatif à la bioéthique sera débattu en seconde lecture au Sénat en ce début d’année 2021. Dans cette perspective, le groupe bioéthique de la Conférence des évêques de France invite à quatre journées de prière et de jeûne, les vendredis 15, 22, 29 janvier et 5 février.

À ces mêmes dates sur la paroisse : en lien avec l’invitation à jeûner, des temps d’adoration eucharistique sont proposés le matin après la messe, entre 9h et 10h à Sainte-Madeleine, et le midi entre 12h30 et 13h30 à Saint-Léonard.
Retrouvez les textes et les intentions de prière pour chaque vendredi sur le site diocésain : https://www.diocese49.org/jeunons-et-prions-pour-sortir-d-une-bioethique-aveuglee
Vous pouvez également consulter et/ou télécharger le texte du groupe bioéthique ainsi que d’autres informations en cliquant sur : "Que nos yeux s’ouvrent"

22 associations (dont les Associations familiales catholiques) proposent une manifestation régionale le samedi 30 janvier 2021, à 14 heures à Angers : www.marchonsenfants.fr

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Lundi 10 janvier 2021)

Parcours Alpha : soirée de lancement le jeudi 14 janvier

Que cette nouvelle année soit pour la paroisse une véritable année de communauté de disciples missionnaires. Une occasion nous est donnée en invitant largement pour le Parcours Alpha : des rencontres ouvertes à tous, pour échanger sur les questions de la foi et explorer le sens de la vie, dans une ambiance conviviale et sans engagement.

Soirée de lancement le jeudi 14 janvier à 20h30. Les rencontres sont organisées en ligne pour cette année particulière.

Pour s’inscrire cliquer ici
Renseignements : alphastjp2 chez gmail.com
Cliquer ici pour voir la vidéo


(Samedi 9 janvier)

Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée

À partir de vendredi 15 janvier : proposition du groupe de travail bioéthique de la Conférence des évêques de France : quatre vendredis de jeûne et de prière les 15, 22, 29 janvier et 5 février, pour demander à Dieu d’éclairer les cœurs et les intelligences, relativement au projet de loi de révision de bioéthique qui sera examiné au Sénat en février 2021 (Procréation médicale assistée).

Retrouvez une lettre de notre évêque Mgr Emmanuel Delmas soutenant cette initiative, un document de Mgr Pierre d’Ornellas intitulé « Que nos yeux s’ouvrent », ainsi que des propositions de prière sur le site diocésain : https://www.diocese49.org/jeunons-et-prions-pour-sortir-d-une-bioethique-aveuglee

(Samedi 2 janvier 2021)

Cette semaine, en raison de l’absence du père Emmanuel et de la convalescence du père Olivier suite à son opération au genou, il n’y aura que deux messes en dehors du week-end :

  • Le mardi 5 janvier à 9 heures à Saint-Léonard ;
  • Le vendredi 8 janvier à 8h30 à Sainte-Madeleine.

Elles seront présidées par le père Bernard Pellabeuf, aumônier des sœurs servantes des pauvres.

Dimanche 10 janvier
à 9h45 à Saint-Léonard, messe dominicale avec sacrement de confirmation de 7 lycéens de Mongazon et de 3 adultes de la paroisse, par le père Emmanuel, doyen d’Angers-Centre, par délégation de monseigneur Delmas.

Méditation

Les mages à la crèche

« Vous offrez l’or de votre amour, l’encens de votre vénération, la myrrhe de vos souffrances »

« Votre cœur s’est mis en route vers Dieu en même temps que vos pas se dirigeaient vers Bethléem. Vous cherchiez et Dieu guidait votre recherche dès l’instant où vous l’avez entreprise. Vous le cherchiez donc, Lui, le Salut. Vous Le cherchiez au firmament du ciel, mais aussi dans votre cœur ; dans le silence mais aussi dans les questions posées aux hommes. Quand, arrivés près de l’Enfant, vous vous agenouillez devant Lui, vous offrez l’or de votre amour, l’encens de votre vénération, la myrrhe de vos souffrances devant la Face du Dieu invisible.
Et toi, risque à ton tour le voyage vers Dieu ! Allons, en route ! Oublie le passé, il est mort ! La seule chose qui te reste, c’est l’avenir. Regarde donc en avant : la vie est là et ses possibilités entières, car on peut toujours trouver Dieu, toujours le trouver davantage. Un atome de réalité surnaturelle a tellement plus de prix que nos rêves les plus grandioses : Dieu est l’éternelle jeunesse et il n’y a point de place pour la résignation dans son Royaume ! »
Ainsi soit-il.

P. Karl Rahner, jésuite, théologien (1904-1984)

Mages - Arcabas

Pour aller plus loin

Année saint Joseph

Le pape François a décrété une année spéciale dédiée à saint Joseph à l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme patron de l’Église universelle. Elle a commencé le mardi 8 décembre 2020 et s’achèvera le 8 décembre 2021.
En contemplant le visage de Joseph dans le tableau ci-dessus d’Arcabas, on peut se dire que comme Marie, Joseph « méditait dans son cœur tous ces événements et en cherchait le sens ».

Joseph - Arcabas

« Bien des fois, des événements dont nous ne comprenons pas la signification surviennent dans notre vie. Notre première réaction est très souvent celle de la déception et de la révolte. Joseph laisse de côté ses raisonnements pour faire place à ce qui arrive et, aussi mystérieux que cela puisse paraître à ses yeux, il l’accueille, en assume la responsabilité et se réconcilie avec sa propre histoire. Si nous ne nous réconcilions pas avec notre histoire, nous ne réussirons pas à faire le pas suivant parce que nous resterons toujours otages de nos attentes et des déceptions qui en découlent.
La vie spirituelle que Joseph nous montre n’est pas un chemin qui explique, mais un chemin qui accueille. C’est seulement à partir de cet accueil, de cette réconciliation, qu’on peut aussi entrevoir une histoire plus grande, un sens plus profond. »

Pape François, Patris corde (Avec un cœur de père), texte de 9 pages qui se lisent facilement
http://www.vatican.va/content/francesco/fr/apost_letters/documents/papa-francesco-lettera-ap_20201208_patris-corde.html

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Mercredi 30 décembre)

Bonne sainteté à chacun de vous !

On peut se souhaiter une bonne année, une bonne santé, beaucoup de joies, la réalisation de nos désirs, la paix dans les cœurs et sur la terre, « tout le bonheur du monde, pour aujourd’hui, comme pour demain », etc.
Et on peut se souhaiter une bonne sainteté.
Alors BONNE SAINTETÉ à chacun de vous !

Agenda

Vendredi 1er janvier, pour la solennité de Sainte Marie Mère de Dieu, entrons dans la nouvelle année en célébrant la messe :
9h45 à Saint-Léonard ;
11h15 à Sainte-Madeleine.

Pas le dernier au denier

Un petit message de l’économat du diocèse d’Angers :
Le dernier jour de l’année, c’est demain ! Ce sera aussi le dernier jour pour bénéficier de la réduction fiscale des dons pour 2020.
« Ne sois pas le dernier à donner au denier 😉 »
Merci pour votre soutien à la mission de l’Église d’Anjou.
Bonne et sainte année 2021 !



Pour adresser vos dons :
• en ligne sur don.diocese49.org ;
• par chèque à l’ordre de paroisse Saint-Jean-Paul-II, à déposer à l’un des presbytères, en précisant si vous demandez un reçu fiscal. Merci d’indiquer « Denier » sur l’enveloppe.

Méditation

Marie, Mère de Dieu, nous révèle la Maternité de Dieu

« Il y a dans l’amour maternel quelque chose de merveilleux. Mais l’amour maternel de la Très Sainte Vierge, qui est incomparable, qui est unique, qui nous enveloppe tous personnellement, nous appelant chacun par notre nom, cet amour nous révèle l’Amour maternel de Dieu, puisqu’il en procède.
Tout ce qu’il y a de maternité dans le cœur de Marie jaillit du cœur de Dieu, qui est encore infiniment plus maternel qu’elle-même, et justement, pour que nous apprenions que Dieu est notre Mère, que nous Le connaissions au féminin, pas seulement au masculin : car Dieu est aussi féminin qu’il est masculin, comprenant dans son éminence tous les aspects de l’Être ! Marie nous révèle Dieu au féminin. Elle nous révèle la Maternité de Dieu. Elle nous permet de prier Dieu au féminin, comme une maman ! C’est vrai ! Dieu est plus mère que toutes les mères I Et nous pouvons l’appeler Maman ! »

Maurice Zundel (1897-1975),
prêtre, écrivain, poète et conférencier, ami de saint Paul VI qui l’invitera à prêcher au Vatican.


Pour aller plus loin

Relecture d’une année particulière
Fragilité, fraternité, intériorité
Notre année 2020 se termine et il est une tradition de se souhaiter entre nous des vœux pour l’année qui bientôt commencera. C’est une belle tradition, mais je voudrais nous inciter à avoir un regard sur celle qui s’achève. Relire ce que l’on a vécu, prendre le temps avec du recul d’en mieux comprendre toutes les dimensions avec souvent un regard nouveau. C’est une pratique qui enrichit notre vie surtout en la relisant avec notre Seigneur.
En préparant cette réflexion avec un paroissien, deux mots nous semblaient rassembler cette année : fragilité et fraternité, auxquels on peut joindre intériorité.

Fragilité, vulnérabilité

Bien sûr 2020 fut une année difficile pour beaucoup et sans peine, on pourrait ne retenir que les souffrances vécues dans les séparations, l’isolement, les morts, les difficultés des plus petits et des plus pauvres, les problèmes économiques et ceux des entreprises. Nous avons fait l’expérience de notre fragilité, de la vulnérabilité de nos corps, de la vie. Ne serait-ce pas l’occasion de remercier le Seigneur de nous avoir donné de reconnaître notre finitude ? Je suis né de la terre (Adam en hébreu : la terre, le sol) « poussière d’étoiles » comme dit Hubert Reeves astronome. Humain, humus et humilité ont la même étymologie... Au premier confinement, en circulant un km autour de chez nous, nous avons simplement goûté, voire découvert toutes les rues. Nous avons pris le temps d’entretenir les fleurs et les plantes, de son balcon et de son jardin ou des mini-essais ou plus grands essais de permaculture. On a pu retrouver la valeur des choses.
De tout cela je veux te rendre grâce !

Et fraternité, la réalité du lien à l’autre comme condition de notre être

« Je suis tout ce que j’ai rencontré », dit souvent Edgar Morin (bientôt centenaire). Cette crise nous a poussés à inventer de nouvelles manières de regarder et d’agir, à renouveler nos gestes familiaux. Elle a incité à rénover et se rénover, à transformer les façons de faire, par exemple ne pas faire seul, prendre le temps..., mais aussi de souhaiter et construire de nouvelles relations de travail. Ce fut souvent l’occasion de se faire proche, plus proche ! Certains ont découvert leurs voisins. « Je m’efforce, je sens que j’ai été invité à regarder mon frère d’une nouvelle manière, avec un nouveau regard ». Et je découvre des réalités que je ne savais pas... « Voici que je fais toutes choses nouvelles », dit celui qui siège sur son trône dans l’Apocalypse (21, 5).
N’ai-je pas pu goûter « le prix des choses sans prix », soit que je les ai vécues, soit qu’elles m’ont manqué : serrer les êtres aimés dans les bras, partager ma vie avec eux, tout ce qui est de notre quotidien... « Si la pandémie oblige à être distants, Jésus, dans la crèche, montre la voie de la tendresse pour être proches », pape François, Audience générale, 21 décembre 2020.
De tout cela je veux te rendre grâce !

Intériorité

Et aussi l’expérience de cultiver son jardin intérieur, la valeur du silence, le temps de prier plus régulièrement, plus longtemps, de lire la Parole « Seigneur, dans la difficulté, j’ai fait l’expérience de ta présence, discrète, mais bien réelle ».
Certains ont fait l’expérience de la sobriété heureuse : une sobriété bonne pour la planète, mais aussi une sobriété intérieure.
De tout cela je veux te rendre grâce !

Rendons aussi grâce pour ce moment favorable, (le kairos en grec)

« Oui, le moment est favorable (2 Co 6, 2) parce que notre époque est en crise ou au moins en déséquilibre, parce que les lieux de fractures sont multiples, parce qu’un certain appauvrissement de l’Église est une chance pour une parole vraie et libre », Christoph Théobald, jésuite.
Le temps est favorable pour vivre ce que nous avons découvert, le sens du lien, de l’accueil ou de la visite de l’autre. Ouvrons « ces chemins de la rencontre gratuite, capables ainsi, de témoigner implicitement, ou explicitement quand le dialogue y conduit, de la Bonne Nouvelle du Christ », (C. Théobald). Cette crise est une opportunité à ne pas gaspiller pour imaginer un avenir meilleur.
Oui, le moment est favorable pour l’annonce de l’Évangile, ne le laissons pas échapper.
De tout cela je veux te rendre grâce !

Avons-nous l’espérance que « ce monde d’après » peut aussi être un monde nouveau dont nous voyons déjà les germes ? « Nous n’avons pas besoin d’un nouveau programme », disait saint Jean-Paul II : Dieu travaille par une multitude de petits commencements auxquels il veut nous associer.
Pour tous ces petits commencements, je veux te rendre grâce !
Père Emmanuel

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Lundi 26 décembre)

La naissance de Jésus à Bethléem et sa naissance dans nos âmes

Incarnation de Dieu en Jésus, incarnation de Dieu en nous ; deux Noëls : le Noël de l’Enfant Jésus, le Noël en nous qui se perpétue, qui se réalise constamment. Regardons le principe, l’amour infini de Dieu : c’est à cela que nous sommes appelés, c’est vers là que nous devons marcher. Et en attendant nous recevons cette vie divine (…).
Noël attend notre offrande, l’offrande de tout notre être, de toute notre vie, de tout ce que nous sommes, à la puissance diffusive de Dieu. Pour qu’elle ait toute son efficacité, pour que le dessein de Dieu se réalise selon toute la mesure prévue éternellement, offrons-nous donc !
(…) Sachons d’abord remercier d’avoir découvert quelque chose de l’Incarnation, quelque chose de ce Noël continué, d’avoir mieux découvert la coopération que nous devons lui donner et offrons-nous pour cela. Son consentement a été demandé à la Vierge Marie, elle a prononcé le fiat. Notre « fiat » doit être prononcé à tout instant, doit être maintenu. Notre bonne volonté doit grandir, notre offrande doit se développer, s’affirmer dans tous les événements, dans toute notre vie quotidienne. Il ne suffit pas de la regarder en général - c’est déjà beaucoup -, mais nous devons donner des consentements de détails, une bonne volonté qui s’affirme par les actes quotidiens de notre vie. Et dans ces petits événements de notre vie, dans ces grâces quotidiennes, dans cette coopération quotidienne, il doit toujours y avoir une grande lumière d’éternité qui les éclaire.

Bienheureux Marie-Eugène de l’Enfant Jésus, carme (1894-1967),
Sermon de l’Annonce de la Nativité du 24 décembre 1961

Nativité, Arcabas

Pour aller plus loin

Non essentiel !
En 1943, lorsque l’on proposa à Winston Churchill de couper dans le budget de la culture pour soutenir l’effort de guerre, il répondit par cette question :« Mais alors, pourquoi nous battons-nous ? » Lire un livre, aller au théâtre, offrir des fleurs mais aussi prier, chanter, célébrer : autant d’activités apparemment non essentielles et pour lesquelles il vaut la peine de se battre si nous ne voulons pas d’une vie réduite aux seules fonctions animales.
Pourquoi nous battons-nous si ce n’est justement pour ne pas tomber dans une vie qui ne serait que survie ? Pourquoi nous battons-nous si ce n’est pour défendre ce qui fait notre dignité ? La dignité d’un homme se joue précisément dans sa capacité à ne pas se recroqueviller sur sa seule survie, à savoir regarder plus haut et résister à sa pente animale, à cultiver le non essentiel, à estimer que sa vie vaut plus que sa seule survie.
(…) Et si Noël, cette année, nous apprenait à accueillir, à aimer et à chérir plus que tout cette part non essentielle de nous-mêmes sans cesse rejetée à la marge de nos vies. Et si Noël, cette année, nous rendait notre âme et la joie de vivre !

« La pierre qu’on rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle »,
Psaume 117, 22.

Père Pierre-Alain Lejeune, diocèse de Bordeaux. https://pierrealainlejeune.wixsite.com/monblog/single-post-hv0go/non-essentiel

(Mercredi 23 décembre)

Inscriptions aux messes de Noël

Voici le lien pour vous inscrire à l’une des messes de Noël : https://lamesse.app/p/365
Arriver 10 minutes avant la célébration muni de votre numéro d’inscription reçu lors de l’email de confirmation (voir ci-dessous, lundi 21 décembre).

Demain, c’est Noël !

Portons-nous les uns les autres dans la prière : les familles qui se rassemblent, les personnes seules, celles qui sont dans la joie, celles qui traversent des épreuves... Nous sommes en communion avec tous ceux qui ne sont pas à Angers pour ces jours de fêtes.
Que la joie de la venue du Seigneur illumine nos cœurs et chacune de nos relations.

Agenda

Pour les messes de Noël, nous pouvons encore nous inscrire à l’une des célébrations du vendredi 25 décembre :
Saint-Léonard à 10h30 ;
Sainte-Madeleine à 10h30.

Il ne reste plus qu’une petite quinzaine de places disponibles pour les messes de la veille au soir.
Voici le lien pour réserver vos places : https://lamesse.app/p/365

Pour ceux qui le souhaitent, les messes du jeudi 24 décembre à 18h30 et du vendredi 25 à 10h30 à Saint-Léonard seront retransmises.
Voici le lien pour retrouver la retransmission, en direct ou en replay, sur Youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=XWWSSQV1pG0&feature=youtu.be

À noter également :

  • messe de minuit à la cathédrale jeudi 24 décembre à 22h30 ;
  • messe de l’aurore le vendredi 25 décembre à 8 heures ;
  • messe à à Sainte-Bernadette le 24 décembre, à 22 heures.

Les vêpres du jour de Noël seront présidées par l’évêque à 17 heures à la cathédrale.

Proposition de célébration familiale à domicile

Certaines familles font le choix de vivre une célébration à la maison la veille du Noël et viennent plutôt à la messe le jour de Noël le lendemain matin.
L’Église encourage les chrétiens à vivre leur foi au quotidien à la maison ; le pape François aime reprendre aujourd’hui l’ancienne expression « Église domestique » (de domus, la maison).
Les circonstances actuelles peuvent être l’occasion d’expériences nouvelles.
Vous pouvez trouver en cliquant ICI un document pour vivre cette veillée de Noël à la maison.

(Lundi 21 décembre)

Voici le lien pour vous inscrire à l’une des messes de Noël : https://lamesse.app/p/365
Nous ne pourrons garder la réservation de votre place que jusqu’à 10 minutes avant la célébration.
Nous vous recommandons donc d’arriver en avance.
À votre inscription vous recevrez un email de confirmation, avec un numéro d’inscription.
Lors de votre arrivée à l’église, merci de vous munir de ce mail de confirmation.

(Samedi 19 décembre)

Rappel des messes de Noël

Jeudi 24 décembre :
Saint-Léonard : 16 heures (messe pour les familles avec jeunes enfants) ; 18h30 et 21 heures ;
Sainte-Madeleine : 18 heures et 20h30 ;
Vendredi 25 décembre :
Saint-Léonard : 10h30 ;
Sainte-Madeleine : 10h30.

Afin de garantir une bonne répartition des places disponibles sur l’ensemble des messes, il vous sera demandé de vous inscrire au préalable.
Les inscriptions seront ouvertes à partir de lundi 21 dans la soirée
sur le site internet de la paroisse : https://lamesse.app/p/365

Nous vous encourageons à ne participer qu’à une seule messe de Noël sur les deux jours, et quand cela est possible de privilégier une des deux messes du 25 décembre à 10h30.

Pour ceux qui le souhaitent, les messes du jeudi 24 décembre à 18h30 et du vendredi 25 à 10h30 à Saint-Léonard seront retransmises.
Voici le lien pour retrouver la retransmission, en direct ou en replay, sur Youtube :
https://stjeanpaul2.diocese49.org/confinement-messes-du-dimanche-et-de-noel-en-direct.
À noter également : Une messe de minuit aura lieu à la cathédrale jeudi 24 décembre à 22h30 ; ainsi qu’une messe de l’aurore le vendredi 25 décembre à 8 heures.
Les vêpres du jour de Noël seront présidées par l’évêque à 17 heures à la cathédrale.

Proposition de célébration familiale à domicile

Pour certaines familles, il peut être opportun de ne pas venir à l’église le 24 au soir, mais de vivre un temps de prière à la maison, autour de la crèche. On peut choisir alors de venir plutôt à la messe du jour de Noël le lendemain matin.
La première Église est d’abord la famille, petite Église domestique (du latin domus qui signifie maison), selon l’expression des pères des premiers siècles qui encourageaient les chrétiens à vivre leur foi au quotidien à la maison, une expression que le pape François aime reprendre aujourd’hui.
Vous pouvez trouver en cliquant ICI un document pour vivre cette veillée de Noël à la maison.

Méditation

Homélie pour l’Annonciation
Saint Nicolas Cabasilas, théologien laïc byzantin du XIVᵉ siècle

Lorsque Dieu voulut tirer Ève du côté d’Adam, il ne le prévint pas et ne chercha pas à le persuader de lui livrer son flanc, mais il l’endormit pour l’opérer. Au contraire, quand il s’agit de la Vierge Marie, il commença par l’avertir et attendit son acte de foi avant d’accomplir son œuvre. De même, au moment de créer Adam, Dieu s’adresse uniquement à son Fils en disant : « Faisons l’homme ». Mais lorsqu’il s’agit d’introduire en ce monde son Premier-né, cet « admirable conseiller », et de façonner le second Adam, il fait participer la Vierge à son dessein (...).
Sans le Père, sa Puissance et son Esprit, un tel projet ne pouvait s’élaborer ; sans la volonté et la foi de la Toute-Pure, le conseil divin ne pouvait se réaliser.
Ce n’est qu’après avoir ainsi informé et persuadé la Vierge que Dieu fit d’elle sa mère. Car c’est d’une mère consciente et consentante qu’il voulait prendre chair. De même que lui fut conçu parce qu’il le voulait, de même il voulait que Marie conçoive en pleine liberté et devînt mère par son propre consentement. Admise à participer au plan de Dieu, elle ne fut pas un instrument passif mû de l’extérieur, mais elle s’offrit elle-même et devint la coopératrice de Dieu* et de sa providence envers le genre humain, au point d’être associée à l’honneur qui en découlerait.

* « Car nous sommes les coopérateurs de Dieu, » 1 Corinthiens 3,9.


Solidarité

Noël solidaire à la cathédrale Saint-Maurice

En raison des contraintes de sécurité sanitaires dues à la Covid 19, la soirée festive de la Nativité organisée habituellement par la paroisse Saint-Maurice (cathédrale) ne peut avoir lieu cette année. Néanmoins, en lien avec la mairie, cette paroisse met en place le 24 décembre après-midi une distribution de repas de Noël, destinée aux personnes seules, en grande précarité et à celles dites « invisibles ».
Il nous est proposé d’être solidaires des plus défavorisés en leur offrant des gâteaux, chocolats et/ou autres douceurs ou encore en confectionnant un colis-cadeaux (taille d’une boîte à chaussures), contenant, à votre choix, des produits de première nécessité, des vêtements (gants, pulls, bonnets) etc.

Lieux et dates de réception : aux messes de la paroisse Saint-Jean-Paul-II dimanche prochain, ou au presbytère de la cathédrale le 23 décembre de 10 heures à 12 heures et de 14heures à 18 heures ; le 24 décembre de 10 heures à 12heures.
Contact : Pascale Vuillet 07 86 42 06 61.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Mercredi 16 décembre)

Messes de Noël

• Saint-Léonard : 16 heures (messe pour les familles avec jeunes enfants) ; 18h30 et 21 heures ;
• Sainte-Madeleine : 18 heures et 20h30 ;
Vendredi 25 décembre :
• Saint-Léonard : 10h30 ;
• Sainte-Madeleine : 10h30.

Afin de garantir une bonne répartition des places disponibles sur l’ensemble des messes, il vous sera demandé de vous inscrire au préalable. Les modalités d’inscription seront communiquées à partir du 21 décembre dans la soirée.
Nous vous encourageons à ne participer qu’à une seule messe de Noël sur les deux jours, et quand cela est possible de privilégier une des deux messes du 25 décembre à 10h30.
Nous vous enverrons prochainement une proposition de célébration familiale à domicile, pour prier ensemble autour de la crèche.

Pour ceux qui le souhaitent, les messes du jeudi 24 décembre à 18h30 et du vendredi 25 à 10h30 à Saint-Léonard seront retransmises via Youtube : lien à venir.

À noter également :
Une messe de minuit aura lieu à la cathédrale jeudi 24 décembre à 22h30 ; ainsi qu’une messe de l’aurore le vendredi 25 décembre à 8 heures.
Les vêpres du jour de Noël seront présidées par l’évêque à 17 heures à la cathédrale.

Messe Rorate
Jeudi 17 décembre à 7h15 à Sainte-Madeleine, venez en famille !
Célébrée à la lueur des bougies, cette liturgie matinale nous rappelle que nous sommes des « guetteurs d’aurore » qui attendent dans l’espérance l’avènement du Christ.
« Cieux, faites venir le Juste comme une rosée ; Qu’il descende des nuées comme une pluie bienfaisante : Que la terre s’entrouvre et donne naissance au Sauveur » Is 45, 8.

Méditation

Extrait de la Lettre apostolique du pape François à l’occasion de l’ouverture de l’année de de Saint Joseph (8 déc. 2020)

Joseph, père dans la tendresse
Jésus a vu en Joseph la tendresse de Dieu : « Comme la tendresse du père pour ses fils, la tendresse du Seigneur pour qui le craint » (Ps 103, 13). Joseph aura sûrement entendu retentir dans la synagogue, durant la prière des Psaumes, que le Dieu d’Israël est un Dieu de tendresse,[11] qu’il est bon envers tous et que « sa tendresse est pour toutes ses œuvres » (Ps 145, 9).
L’histoire du salut s’accomplit en « espérant contre toute espérance » (Rm 4, 18), à travers nos faiblesses. Nous pensons trop souvent que Dieu ne s’appuie que sur notre côté bon et gagnant, alors en réalité la plus grande partie de ses desseins se réalise à travers et en dépit de notre faiblesse. (…)
Si telle est la perspective de l’économie du salut, alors nous devons apprendre à accueillir notre faiblesse avec une profonde tendresse. Le Malin nous pousse à regarder notre fragilité avec un jugement négatif. Au contraire, l’Esprit la met en lumière avec tendresse. La tendresse est la meilleure manière de toucher ce qui est fragile en nous. Le fait de montrer du doigt et le jugement que nous utilisons à l’encontre des autres sont souvent un signe de l’incapacité à accueillir en nous notre propre faiblesse, notre propre fragilité. Seule la tendresse nous sauvera de l’œuvre de l’Accusateur (cf. Ap 12, 10) (…).
La volonté de Dieu, son histoire, son projet, passent aussi à travers la préoccupation de Joseph. Joseph nous enseigne ainsi qu’avoir foi en Dieu comprend également le fait de croire qu’il peut agir à travers nos peurs, nos fragilités, notre faiblesse. Et il nous enseigne que, dans les tempêtes de la vie, nous ne devons pas craindre de laisser à Dieu le gouvernail de notre bateau. Parfois, nous voudrions tout contrôler, mais lui regarde toujours plus loin.
« Patris corde » (avec un cœur de père) §2.

Solidarité

Noël solidaire à la cathédrale Saint-Maurice
En raison des contraintes de sécurité sanitaires dues à la Covid 19, la soirée festive de la Nativité organisée habituellement par la paroisse Saint-Maurice (cathédrale) ne peut avoir lieu cette année. Néanmoins, en lien avec la mairie, cette paroisse met en place le 24 décembre après-midi une distribution de repas de Noël, destinée aux personnes seules, en grande précarité et à celles dites « invisibles ».
Il nous est proposé d’être solidaires des plus défavorisés en leur offrant des gâteaux, chocolats et/ou autres douceurs ou encore en confectionnant un colis-cadeaux (taille d’une boîte à chaussures), contenant, à votre choix, des produits de première nécessité, des vêtements (gants, pulls, bonnets) etc.
Lieux et dates de réception :
aux messes de la paroisse Saint-Jean-Paul-II dimanche prochain ;
au presbytère de la cathédrale le 23 décembre de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures ; le 24 décembre de 10 heures à 12 heures .
Contact : Pascale Vuillet 07 86 42 06 61

Angers ville solidaire

Campagne de lutte contre l’isolement
Peut-être avez-vous repéré des personnes qui sont vraiment isolées ou qui passeront Noël ou la fin de l’année vraiment seules. Les services de la mairie pourraient les appeler pour voir comment il serait possible de les accompagner. Voir ci-dessous le contact téléphonique et le site internet.


Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.
(Dimanche 13 décembre)

Ma meilleure défense c’est encore l’esprit de joie

Troisième dimanche de l’Avent, dimanche de la joie : Gaudete !

Saint François d’Assise affirmait : « Contre toutes les machinations et les ruses de l’ennemi, ma meilleure défense c’est encore l’esprit de joie. Le diable n’est jamais si content que lorsqu’il a pu ravir à un serviteur de Dieu la joie de son âme. Il a toujours une réserve de poussière qu’il souffle dans la conscience par quelque soupirail, afin de rendre opaque ce qui est pur ; mais dans un cœur gonflé de joie, c’est en vain qu’il essaie d’introduire son poison mortel. Les démons ne peuvent rien contre un serviteur du Christ qu’ils trouvent plein de sainte allégresse ; tandis qu’une âme chagrine, morose et déprimée se laisse facilement submerger par la tristesse ou accaparer par de faux plaisirs. »
Voilà pourquoi lui-même s’efforçait de garder toujours le cœur joyeux, de conserver cette huile d’allégresse dont son âme avait reçu l’onction (Ps 44,8). Il avait grand soin d’éviter la tristesse, la pire des maladies, et quand il sentait qu’elle commençait à filtrer dans son âme, il avait aussitôt recours à la prière.
« Au premier trouble, disait-il, le serviteur de Dieu doit se lever, se mettre en prière et demeurer face au Père tant que ce dernier ne lui aura pas fait retrouver la joie de celui qui est sauvé » (Ps 50,14).
Thomas de Celano, Vita Secunda de saint François, § 125.

(Samedi 12 décembre 2020)

Programme des messes dominicales des 12 et 13 décembre

Nous continuons à proposer une messe supplémentaire, à savoir le dimanche à 9h30 à Sainte-Madeleine, pour éviter une trop forte affluence, notamment à la messe de 11h15. Merci à ceux qui le peuvent de favoriser ce nouvel horaire.

  • Saint-Léonard : dimanche à 9h45 ;
  • Sainte-Madeleine : samedi à 18 heures ; dimanche à 9h30, 11h15 et 18h30.

Pour ceux qui le souhaitent, la messe de 9h45 à Saint-Léonard continue à être retransmise en direct ou en replay. Pour cela Cliquer sur

Messe rorate

Jeudi 17 décembre à 7h15 à Sainte-Madeleine, venez en famille !
Célébrée à la lueur des bougies, cette liturgie matinale nous rappelle que nous sommes des « guetteurs d’aurore » qui attendent dans l’espérance l’avènement du Christ.
« Cieux, faites venir le Juste comme une rosée ; Qu’il descende des nuées comme une pluie bienfaisante : Que la terre s’entrouvre et donne naissance au Sauveur » Is 45, 8.

Pas le dernier au denier

Retrouvez les épisodes d’annonces pour le denier enregistrés sur la chaîne Youtube de la paroisse

https://www.youtube.com/channel/UCZMeCL3U7eA4JbkRKHqWdTw

Pour adresser vos dons :

• en ligne sur don.diocese49.org en précisant le nom de notre paroisse : Saint-Jean-Paul-II ;
• par chèque à l’ordre de Paroisse Saint-Jean-Paul-II, à déposer à l’un des presbytères, en précisant si vous demandez un reçu fiscal. Merci d’indiquer « Denier » sur l’enveloppe.

Pour aller plus loin

Ouverture de l’année spéciale saint Joseph
À l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation par Pie IX de saint Joseph comme patron de l’Église universelle, le pape François a rendu publique mardi 8 décembre une lettre apostolique intitulée Patris corde (Avec un cœur de père). Il y invite les fidèles à prendre en exemple le père de Jésus et annonce l’ouverture d’une année spéciale saint Joseph qui se tiendra jusqu’au 8 décembre 2021, jour de la fête de l’Immaculée conception.
Mais pourquoi le choix de saint Joseph, cet homme discret, « qui passe inaperçu  » ? Parce que c’est une « figure extraordinaire » dans sa manière même de servir l’ordinaire. Honorer saint Joseph, c’est donc honorer toutes les personnes, « souvent oubliées, qui ne font pas la une des journaux ou des revues, ni n’apparaissent dans les grands défilés du dernier show mais qui, sans aucun doute, sont en train d’écrire aujourd’hui les événements décisifs de notre histoire ». Honorer Joseph, « l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée » qui a joué « un rôle inégalé dans l’histoire du salut », c’est encore porter un regard reconnaissant sur toutes ces personnes de l’ombre qui, en ces temps de pandémie, prennent soin des autres, permettent par leur travail que la vie continue, insufflent l’espérance, intercèdent pour le bien de tous...
Dieu a fait confiance à Joseph pour protéger l’enfant Jésus et sa mère. Aujourd’hui, il fait confiance aux hommes et aux femmes de notre temps pour prendre soin des plus vulnérables. La responsabilité peut nous sembler trop lourde. C’est précisément pour cela que l’exemple de Joseph nous est proposé : pour soutenir notre courage et notre imagination.

Dominique Greiner, Croire-La Croix, 11 décembre 2020.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Mercredi 9 décembre 2020)

Méditation

Voici un encouragement du pape François pour nous préparer à la soirée de réconciliation de vendredi 11 décembre (voir date, heure et lieu ci-dessous) :

Dieu ne se fatigue jamais de pardonner
« J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse. Il n’y a pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur. Celui qui risque, le Seigneur ne le déçoit pas, et quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. C’est le moment pour dire à Jésus Christ : « Seigneur, je me suis laissé tromper, de mille manières j’ai fui ton amour, cependant je suis ici une fois encore pour renouveler mon alliance avec toi. J’ai besoin de toi. Rachète-moi de nouveau Seigneur, accepte-moi encore une fois entre tes bras rédempteurs ». Cela nous fait tant de bien de revenir à lui quand nous nous sommes perdus ! J’insiste encore une fois : Dieu ne se fatigue jamais de pardonner, c’est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde. Celui qui nous a invités à pardonner « soixante-dix fois sept fois » (Mt 18, 22) nous donne l’exemple : il pardonne soixante-dix fois sept fois. Il revient nous charger sur ses épaules une fois après l’autre. Personne ne pourra nous enlever la dignité que nous confère cet amour infini et inébranlable. Il nous permet de relever la tête et de recommencer, avec une tendresse qui ne nous déçoit jamais et qui peut toujours nous rendre la joie. Ne fuyons pas la résurrection de Jésus, ne nous donnons jamais pour vaincus, advienne que pourra. Rien ne peut davantage que sa vie qui nous pousse en avant ! »
Pape François, exhortation apostolique Evangelii Gaudium, §3.

Messe rorate jeudi 10 décembre à 7h15 à Sainte-Madeleine

Célébrée à la lueur des bougies, cette liturgie matinale nous rappelle que nous sommes des « guetteurs d’aurore » qui attendent dans l’espérance l’avènement du Christ.
Cette tradition de l’Eglise romaine est d’origine alémanique. Le terme rorate vient du latin qui a donné son titre au chant grégorien Rorate caeli, citation du livre d’Isaïe (Is 45,8) : « Rorate caeli desuper, et nubes pluant iustum ; aperiatur terra, et germinet Salvatorem » :
« Cieux, faites venir le Juste comme une rosée ; Qu’il descende des nuées comme une pluie bienfaisante : Que la terre s’entrouvre et donne naissance au Sauveur ».
Is 45, 8, traduction française du missel romain.

A l’agenda également

Adoration du Saint Sacrement  :
• Jeudi 10 décembre à Sainte-Madeleine, de 18h30 à 19h30 ;
• Vendredi 11 décembre à Sainte-Madeleine : de 9 heures à 10 heures.

Soirée de réconciliation :
Vendredi 11 décembre, à partir de 20 heures à l’église Saint-Léonard (et non à Sainte-Madeleine, comme annoncé par erreur dans la newsletter précédente).
Préparons la venue du Seigneur en accueillant sa miséricorde. Plusieurs prêtres du doyenné se tiendront disponibles pour le sacrement de réconciliation.

Propositions

Soutenons un projet d’Anjou Chréd’O
Nous vous avions fait part du projet professionnel de la famille irakienne que l’association Anjou Chréd’O accompagne grâce à votre aide et votre soutien, à savoir l’exploitation d’un commerce de restauration rapide, rue Saumuroise.
Vous pouvez trouver une présentation de ce projet en cliquant ici.
En cette période de Noël nous sommes persuadés que dans le cercle de vos proches, amis, famille, des personnes seraient prêtes à être solidaires de ce beau projet. N’hésitez pas à leur transmettre cette présentation.
Fraternellement,
Pour le CA d’Anjou Chréd’O,
Marie-Jean Bénac, président ;

Pour aller plus loin

Nous vous invitons à regarder en famille, notamment avec les plus jeunes, cette belle série animée sur la Nativité produite par JesusBox, une initiative d’évangélisation portée entre autres par Amarù Cazenave, paroissien qui joue parfois de la trompette à la messe.
Ce joli conte de Noël actualisé, en quatre épisodes, est à retrouver sur le site www.jesusbox.fr
Vous y trouverez d’ailleurs beaucoup d’autres créations originales, pour tous publics, qui sont d’excellents supports visant à partager notre foi.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Lundi 7 décembre 2020)

Marie plus jeune que le péché

Pour nous accompagner vers la solennité de l’Immaculée Conception le 8 décembre, un texte de Georges Bernanos à méditer en s’arrêtant sur l’une ou l’autre expression qui nous touche :

« Et la Sainte Vierge, est-ce que tu pries la Sainte Vierge ?... La pries-tu comme il faut, la pries-tu bien ? Elle est notre mère, c’est entendu. Elle est la mère du genre humain, la nouvelle Ève. Mais elle est aussi sa fille.
[...] Une petite fille, cette reine des anges ! Et elle I’est restée, ne I’oublie pas ! ...
[...] La Vierge était I’Innocence. Rends-toi compte de ce que nous sommes pour elle, nous autres, la race humaine. Oh ! naturellement, elle déteste le péché, mais, enfin, elle n’a de lui nulle expérience, cette expérience qui n’a pas manqué aux plus grands saints, au saint d’Assise lui-même, tout séraphique qu’il est. Le regard de la Vierge est le seul regard vraiment enfantin, le seul vrai regard d’enfant qui se soit jamais levé sur notre honte et notre malheur.
Oui, pour la bien prier, il faut sentir sur soi ce regard qui n’est pas tout à fait celui de l’indulgence - car l’indulgence ne va pas sans quelque expérience amère -, mais de la tendre compassion, de la surprise douloureuse, d’on ne sait quel sentiment encore, inconcevable, inexprimable, qui la fait plus jeune que le péché, plus jeune que la race dont elle est issue, et bien que Mère par la grâce, Mère des grâces, la cadette du genre humain. »

Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne.

Et pour le 8 décembre : journée d’intercession avec S’il te plaît Marie.
Soyons des milliers à déposer des bougies à nos fenêtres le 8 décembre 2020 pour dire tous ensemble à la Sainte Vierge : « S’il te plaît Marie… ». Des lumignons pour dire notre solidarité, nos pensées et confier nos intentions.
Cette proposition, initiée par des catholiques lyonnais, est à retrouver en ligne ici

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Samedi 5 décembre 2020)

Messes dominicales

Saint-Léonard : samedi à 18 heures ; dimanche à 9h45 ;
Sainte-Madeleine : dimanche à 9h30, 11h15 et 18h30.

Nous vous invitons, si cela est possible pour vous, à choisir la messe de dimanche 9h30 à Sainte-Madeleine, pour alléger l’affluence aux autres messes dominicales.

Pour ceux qui le souhaitent, la messe de 9h45 à Saint-Léonard sera tout de même retransmise en direct ou en replay sur YouTube, cliquer sur le lien

Une feuille dominicale sera de nouveau distribuée aux messes ce week-end, pour retrouver toutes les informations. Elle est disponible également sur le site internet de la paroisse : https://stjeanpaul2.diocese49.org/infos-de-la-semaine-newsletter-bulletin-trimestriel-2693

Messes de semaine

Nous reprenons les horaires habituels, pour mes messes de semaine en ajoutant une messe supplémentaire le mardi 8 décembre pour la solennité de l’Immaculée Conception :

Mardi 8 décembre : 9 heures à Saint-Léonard et 19 heures à Saint-Léonard ;
Mercredi 9 décembre : 8h30 à Sainte-Madeleine ;
Jeudi 10 décembre : 9 heures à Saint-Léonard ;
Vendredi 11 décembre : 8h30 Sainte-Madeleine.

Adoration du Saint Sacrement

Mardi 8 décembre à Saint-Léonard : de 10 heures à 12 heures, suivie de l’office du milieu du jour à 12h15 ;
Jeudi 10 décembre à Sainte-Madeleine : de 18h30 à 19h30 ;
Vendredi 11 décembre à Sainte-Madeleine : de 9 heures à 10 heures.

Soirée de réconciliation

Vendredi 11 décembre, à partir de 20 heures à l’église Saint-Léonard.
Préparons la venue du Seigneur en accueillant sa miséricorde. Plusieurs prêtres se tiendront disponibles pour le sacrement de réconciliation.

Propositions

Retraite de l’Avent en ligne

A partir de ce dimanche 6 décembre la paroisse Saint-Jean-Paul-II nous propose de vivre quatre jours de retraite en ligne à la carte pour nous préparer à accueillir la paix de Noël !
Il suffit de vous inscrire en 3 clics sur https://directs.chemin-neuf.fr/retraite-en-ligne-avent/ et vous recevrez chaque jour :

• un topo de 10 mn ;
• un lien pour une prière guidée ;
• des liens pour suivre les soirées ;
• des liens possibles pour participer aux offices de la communauté du Chemin-Neuf.

Pour ceux qui le désirent nous proposons de vivre sur la paroisse en présentiel :

• les temps d’Eucharistie habituels ainsi que :
• le groupe de prière à Sainte-Madeleine le mardi 8 décembre à 20h30 ;
• Nous serons disponibles pour un temps d’écoute/prière les :
- mardi 8 décembre de 9h45 à 12 heures à Saint-Léonard ;
- mercredi 9 décembre de 18h30 à 19h30 à Sainte-Madeleine.

Nous pourrons rejoindre le vendredi 11 décembre la soirée de réconciliation proposée à toute la paroisse dans ce temps de l’Avent !
Préparons-nous, Il est proche !
Plus d’information, inscriptions
ici.


Pour aller plus loin

Théâtre : Paul Claudel, Le jeune homme Paul
Jeudi 17 décembre à 19h30 - Palais épiscopal, Angers
Le jeune homme Paul retrace la vie de Paul Claudel entre 15 et 35 ans, de Louis-le-Grand à Fou-Tchéou. Un monologue d’une heure pour incarner ces années de construction, en verbe et en chair, qui emprunte essentiellement à la voix des personnages de son théâtre, mais aussi à ses poésies, son journal, ses correspondances, ses interviews... Et quelques interlignes de Laurent Contamin pour tuiler l’ensemble.
Cette soirée est organisée par Foi & Cultures, en Anjou.
Renseignements au 06 41 14 07 87.
Prix des places 15 € ; 8€ pour les -25 ans et demandeurs d’emploi.
Je prends mes places pour Le jeune homme Paul.

Salle accessible aux PMR

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Vendredi 4 décembre)
Suite aux nouvelles consignes du gouvernement, nous avons la joie de pouvoir nous retrouver pour les messes ce week-end aux horaires habituels, en respectant les distances comme cela a été demandé.
Pour éviter une trop importante affluence, à la messe de 11h15 notamment, nous avons ajouté une messe le dimanche à 9h30 à Sainte-Madeleine.

Voici donc le récapitulatif des horaires :

  • Saint-Léonard : samedi 5 décembre à 18 heures ; dimanche à 9h45 ;
  • Sainte-Madeleine : dimanche 6 décembre à 9h30, 11h15 et 18h30 (animée par les étudiants et jeunes pros. Ouverte à tous).

Pour ceux qui le souhaitent, la messe de 9h45 à Saint-Léonard sera tout de même retransmise en direct ou en replay, sur YouTube, cliquer sur le lien

Les messes en semaine reprennent aux jours et heures habituelles.

Vendredi 11 décembre à 20 heures : soirée de réconciliation (confessions) à Saint-Léonard.

Pas le dernier au denier

La campagne du denier de l’Église pour l’Avent et Noël 2020 est bien enclenchée. Nous avons eu un petit mot d’annonce dynamique et joyeux à ce sujet avec Bruno Durand et Sylvain Soleil dimanche dernier. Malheureusement un souci technique nous a empêché de bien les écouter dans l’enregistrement de la messe, donc nous vous proposons de retrouver leur message en cliquant sur ce lien

Méditation

En ce temps de l’Avent :
« Laissons-nous "contaminer" par le silence de saint Joseph ! », Benoît XVI.

« Le silence de saint Joseph ne manifeste pas un vide intérieur, mais au contraire la plénitude de foi qu’il porte dans son cœur, et qui guide chacune de ses pensées et chacune de ses actions. Un silence grâce auquel Joseph, à l’unisson avec Marie, conserve la Parole de Dieu, connue à travers les Écritures Saintes, en la confrontant en permanence avec les événements de la vie de Jésus ; un silence tissé de prière constante, prière de bénédiction du Seigneur, d’adoration de sa sainte volonté et de confiance sans réserve à sa providence. Il n’est pas exagéré de penser que c’est précisément de son "père" Joseph que Jésus a appris - sur le plan humain - la solidité intérieure qui est le présupposé de la justice authentique, la "justice supérieure" qu’Il enseignera un jour à ses disciples », (cf. Mt 5, 20).
Laissons-nous « contaminer » par le silence de saint Joseph ! Nous en avons tant besoin, dans un monde souvent trop bruyant, qui ne favorise pas le recueillement et l’écoute de la voix de Dieu. En ce temps de préparation à Noël, cultivons le recueillement intérieur, pour accueillir et conserver Jésus dans notre vie.
Benoît XVI, Angélus, 18 décembre 2005.

Et pourquoi ne pas prier ce Réjouis-toi Joseph, inspiré de l’annonce à Joseph (Mathieu 1, 18-25) ?

Réjouis-toi Joseph, fils de David,
Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse.
Oui, l’Enfant qu’elle attend vient de l’Esprit-Saint.
Elle mettra au monde un Fils et tu l’appelleras Jésus
car il sauvera son peuple de ses péchés.
Saint Joseph, humble et fidèle serviteur de Dieu,
prie pour nous, pécheurs, maintenant, et à l’heure de notre mort.
Amen.

Propositions

Retraite de l’Avent en ligne

Du dimanche 6 au jeudi 10 décembre, nous vous proposons une retraite en ligne pour prier, nous former et nous préparer à Noël : topo de 10 minutes, chant pour la journée, soirée témoignage, office des vêpres, temps de réconciliation. Préparons nos cœurs à accueillir la paix !
Toutes les informations sont à retrouver ici.

8 décembre : S’il te plaît Marie
Soyons des milliers à déposer des bougies à nos fenêtres le 8 décembre 2020 pour dire tous ensemble à la Sainte Vierge : « S’il te plaît Marie… ». Des lumignons pour dire notre solidarité, nos pensées et confier nos intentions.
Cette proposition, initiée par des catholiques lyonnais, est à retrouver en ligne ici : https://stpmarie.com/appel-du-8-decembre


Pour aller plus loin

Écoutez le chant des anges
À la suite du chant La bénédiction publié sur YouTube cette année, une centaine de communautés chrétiennes francophones à travers le monde se sont associées dans l’unité pour produire une nouvelle vidéo, à l’occasion de Noël, intitulée : Écoutez le chant des anges. Dans cette belle reprise d’un chant de Noël traditionnel, un de nos paroissiens donne de la voix parmi les chanteurs ! Saurez-vous le repérer ? (indice : il porte un casque d’écoute)
Vidéo à retrouver ici

NB : à regarder jusqu’à la fin 😊

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Dimanche 29 novembre 2020)

L’Avent, l’attente, l’attention avec Marie

Dans cette lettre d’une religieuse dominicaine adressée à sa sœur aînée la Vierge Marie, l’auteur emploie un ton familier, qui peut nous dérouter un peu… Laissons-nous toucher par ce langage du cœur.

« Chère Marie,
Après ta visite à Élisabeth, après l’annonce de l’ange à Joseph, il reste ce long temps, six mois, où tu apprends avec ton époux à attendre celui qui va venir. Avec toi, nous attendons aussi. Nous attendons chaque année sa venue dans la crèche, à Noël, et les yeux des enfants se remplissent de lumière. Mais plus profondément, nous attendons vraiment que le ciel s’ouvre, et que la paix jamais définitive en ces temps, règne à jamais entre les peuples, entre les hommes et en nous-mêmes. Ce long temps de l’attente, tu nous ouvres ta maison et ton silence pour l’apprivoiser avec toi. C’est le temps du mûrissement du fruit, le temps qu’il faut à un homme pour advenir à ce qu’il est. Le long temps de la convalescence et de la guérison. Le temps du vieillissement, de la croissance, le temps de la vie que l’on ne peut ni allonger ni raccourcir, même en tirant dessus. Avec toi, ce n’est pas une attente indéfinie qui nous tient vigilants. Non, avec toi, nous attendons Quelqu’un.
Attendre quelqu’un, c’est croire qu’il va venir, même si l’on ne sait pas trop quand. Lorsqu’il s’agit de l’attente d’un enfant, un terme est posé, qui permet de se tenir prêt. J’aimerais que tu m’apprennes à être prête comme tu le fus, y compris prête à affronter l’impossible, car il t’a fallu partir pour Bethléem au moment le moins opportun.
[…]
De quoi a besoin notre temps, notre culture, pour entendre le murmure presque imperceptible de la naissance de ton fils ? Comme une voix de fin silence. Comment nous aider mutuellement et aider notre génération à écouter cette voix ? Tu pourrais Marie, nous soutenir et nous éclairer ? »

Sœur Anne Lécu, dominicaine, médecin généraliste à la prison de Fleury-Mérogis.
A Marie, Lettres, Éditions du Cerf, 2020.

Pour le denier du clergé, voir la video

(Samedi 28 novembre 2020)

La messe de ce dimanche 29 novembre, sera retransmise de l’église Saint-Léonard à 10h30.

L’assemblée sera limitée à 30 personnes qui ont déjà été invitées : les baptisés adultes de septembre, leurs parrains et proches, ainsi que l’équipe du catéchuménat. Nous ne pourrons pas accueillir d’autres personnes.
Voici le lien pour retrouver la retransmission sur YouTube

Nous continuons à proposer pour ceux qui veulent la communion en dehors de la messe, selon les mêmes modalités de la semaine dernière, à savoir : à la même heure à Saint-Léonard et à Sainte-Madeleine en fin de matinée, de 12 heures à 13 heures, en respectant les horaires attribués à la 1ère lettre de votre nom de famille.

• Entre 12 heures et 12h15 : lettres A, B et C
• Entre 12h15 et 12h30 : lettres D, E, F et G
• Entre 12h30 et 12h45 : lettres H à P
• Entre 12h45 et 13 heures : lettres Q à Z.

Une manifestation, déclarée en préfecture, est prévue le dimanche 29 novembre à 15 heures, place de la cathédrale à Angers, pour que la rencontre entre le premier ministre et les représentants de la conférence épiscopale de l’Église catholique porte du fruit. À chacun selon sa conscience de décider d’y participer ou non.

Nous vous invitons à prendre un temps de prière dans l’après-midi pour confier ces discussions au Seigneur. L’église Sainte-Madeleine sera ouverte.

Comme le dit la Conférence des évêques de France : « il est clair pour nous tous que la messe ne peut pas devenir un lieu de combat et de revendication, mais rester un lieu de paix et de communion. »

L’équipe du presbytère

Agenda

Messes en semaine :
Nous ne savons pas quelles décisions seront prises pour la semaine qui vient : limitation ou non à 30 personnes ?
C’est pourquoi nous vous proposons plusieurs horaires de messe (avec masque, gel hydroalcoolique et distanciation) pour répartir le nombre de personnes :

Mardi 1er décembre : 9 heures, Saint-Léonard ; 19 heures, Sainte-Madeleine ;
Mercredi 2 : 8h30, Sainte-Madeleine ; 12h15, Saint-Léonard
Jeudi 3 : 7h15, Sainte-Madeleine ; 9 heures, Saint-Léonard
Vendredi 4 : 8h30, Sainte-Madeleine ; 19 heures, Saint-Léonard

Adoration du Saint Sacrement dans nos églises

• Le mardi à Saint-Léonard entre 11 heures et 14 heures
• Le jeudi à Sainte-Madeleine entre 16 heures et 20 heures.
Pendant ces créneaux horaires, le père Emmanuel ou le père Olivier se tiennent disponibles pour le sacrement de réconciliation ou pour une demande particulière.

Proposition

Retraite de l’Avent


Du dimanche 6 au jeudi 10 décembre, nous vous proposons une retraite en ligne pour prier, nous former et nous préparer à Noël : topo de 10 minutes, chant pour la journée, soirée témoignage, office des vêpres, temps de réconciliation. Préparons nos cœurs à accueillir la paix !
Toutes les informations sont à retrouver en ligne sur : Retraite de l’Avent

Rappel d’informations

Journée des conjoints d’une personne malade ou handicapée : Aimer sans s’épuiser
EN VISIO. Nous accueillerons des personnes venant de toute la France. Deux journées sont disponibles, le vendredi 4 ou le samedi 12 décembre.
Informations sur la paroisse : Bruno Durand brudur chez live.fr

Vendredi 4 décembre : Misons sur notre église 2.0
Le diocèse organise une soirée de levée de fonds pour soutenir 8 projets de l’Église d’Anjou. Elle sera animée par un commissaire-priseur et, cette année, elle sera interactive, 100% en ligne, dès 18 heures sur le site dons.live. Toutes les informations sur les projets ici :

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Samedi 21 novembre 2020)

Le Seigneur est mon berger

En lien avec les textes de la liturgie de cette solennité du Christ Roi nous présentant Jésus comme le bon berger, laissons-nous entraîner par ce beau chant de louange du collectif Cieux ouverts, inspiré du Psaume 22 (23), L’Éternel est mon berger : https://www.youtube.com/watch?v=GWh....

Rappel de l’agenda

La messe de dimanche
Elle est retransmise en vidéo en direct depuis l’église Saint-Léonard à 10h30.
Pour nous retrouver cliquer sur le lien YouTube.

Changements d’horaires concernant la communion

Pour ne pas trop séparer le moment où nous visionnons la messe du dimanche matin (le temps de la parole et la prière eucharistique) et l’accueil du corps du Christ, nous vous proposons de vivre la communion à la même heure à Saint-Léonard et à Sainte-Madeleine en fin de matinée, de 12 heures à 13 heures, en respectant les horaires attribués à la 1ère lettre de votre nom de famille.
Attention : les groupes sont modifiés par rapport à la dernière fois :
• Entre 12 heures et 12h15 : lettres A, B et C
• Entre 12h15 et 12h30 : lettres D, E, F et G
• Entre 12h30 et 12h45 : lettres H à P
• Entre 12h45 et 13 heures : lettres Q à Z.

Pour la quête, vous pouvez :

• Donner avec l’application « la quête », sur votre smartphone. Toutes les infos sur : www.appli-laquete.fr
• Adresser vos dons par chèque en les déposant à l’un des presbytères ou par courrier.
• Donner via le site national dédié pour la quête, en précisant diocèse d’« Angers » et « paroisse Saint-Jean-Paul II » en cliquant ici

Adoration du Saint Sacrement dans nos églises :

• Le mardi à Saint-Léonard entre 11 heures et 14 heures ;
• Le jeudi à Sainte-Madeleine entre 16 heures et 20 heures.
Pendant ces créneaux horaires, le père Emmanuel ou le père Olivier se tiennent disponibles pour le sacrement de réconciliation ou pour une demande particulière.

Nouvelles

Retraite de l’Avent
Du dimanche 6 au jeudi 10 décembre, nous vous proposons de vivre une retraite de l’Avent en ligne avec la communauté du Chemin-Neuf : possibilité de suivre la prière liturgique, 12 minutes d’enseignement et introduction à la prière personnelle, soirées-témoignage, louange et réconciliation.
Vous pourrez adapter votre programme à vos possibilités, suivre en direct ou en replay. C’est une invitation à se préparer ensemble à accueillir Celui qui vient, le Prince de la Paix !
Plus d’informations à venir très prochainement !

Groupe de lecture Fratelli tutti
A ce jour, 25 personnes sont inscrites. Nous nous en réjouissons !
Pour ceux qui se posent encore des questions, vous pouvez trouver les informations et vous inscrire en cliquant sur ce bouton :
Inscription

Groupe de musique IPSE

Il y deux ans, un groupe de rock Pop Louange a été créé. Il se nomme IPSE qui veut dire en latin soi-même intériorité, en référence à saint Augustin : « Je t’ai cherché dehors alors que tu étais au-dedans » (Confessions 10, 27). Notre appel est de toucher les cœurs de ceux qui ont soif de Dieu, souvent sans le savoir, en annonçant par la musique et le chant que Jésus est notre Sauveur. Nos compositions s’inspirent des Psaumes, des Paroles de la Bible mais aussi de nos « vies de glaise. »
Le groupe est constitué de huit artistes principalement de la paroisse : Alain à la basse ; Hélène, au violon ; Noémie, au chant ; Olivier, au chant et au piano ; Pierre, à la guitare électrique ; Quitterie, à la flûte ; Simon, à la guitare folk ; Vincent, à la batterie.
Nous avons la grande joie de terminer l’enregistrement de huit titres et nous vous informerons dés qu’ils seront en ligne. Nous pourrons vous proposer d’écouter quelques titres après une messe de l’avent.
Que vos prières nous accompagnent sur ce chemin d’évangélisation.
L’équipe IPSE

Groupe pop Ipse SJPII

Propositions

Retrouvez ici la proposition du diocèse pour vivre ce dimanche en famille autour de la Parole de Dieu : https://famille.diocese49.org/IMG/pdf/dimconfin_propofam49_22nov2020ter.pdf

Vendredi 4 décembre : Misons sur notre église 2.0

Le diocèse organise une soirée de levée de fonds pour soutenir 8 projets de l’Église d’Anjou. Elle sera animée par un commissaire-priseur, et cette année interactive, 100% en ligne, dès 18 heures sur le site dons.live. Toutes les informations sur les projets sur le site :
https://www.diocese49.org/misons-sur-notre-eglise-2-0

Méditation

En lien avec les textes de la liturgie de cette solennité du Christ Roi nous présentant Jésus comme le bon Berger, laissons-nous entraîner par ce beau chant de louange du collectif Cieux Ouverts, inspiré du Psaume 22 (23), L’Éternel est mon Berger : https://www.youtube.com/watch?v=GWhy_fEg4mU&ab_channel=CollectifCieuxOuverts

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Jeudi 19 novembre 2020)

La tempête

Un poème de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, (Edith Stein).

Seigneur, que les vagues sont hautes,
que la nuit est obscure !
Ne voudrais-tu pas l’éclairer
pour moi qui veille solitaire ?

Tiens fermement le gouvernail,
garde confiance et reste calme.
Ta barque a du prix à mes yeux,
je veux la mener à bon port.

Garde bien sans défaillance
les yeux fixés sur le compas.
Il aide à parvenir au but
à travers nuits et tempêtes

L’aiguille du compas de bord
frémit mais se maintient.
Elle te montrera le cap
que je veux te voir prendre.

Garde confiance et reste calme :
à travers nuits et tempêtes
la volonté de Dieu, fidèle,
te guide, si ton cœur veille.
Malgré la nuit, 1940.

Changements d’horaires concernant la communion

La communion eucharistique en dehors de la messe pose question car elle se vit coupée de la célébration eucharistique. Elle n’est donnée habituellement qu’à des personnes malades ou handicapées. Elle est admise par exception en ce temps de pandémie.
Pour ne pas trop séparer le moment où nous visionnons la messe du dimanche matin (le temps de la parole et la prière eucharistique) et l’accueil du corps du Christ, nous vous proposons de vivre la communion à la même heure à Saint -Léonard et à Sainte-Madeleine en fin de matinée, de 12 heures à 13 heures, en respectant les horaires attribués à la 1ère lettre de votre nom de famille.
Attention, les groupes sont modifiés par rapport à la dernière fois :

  • Entre 12 heures et 12h15 : lettres A, B et C ;
  • Entre 12h15 et 12h30 : lettres D, E, F et G ;
  • Entre 12h30 et 12h45 : lettres H à P ;
  • Entre 12h45 et 13 heures : lettres Q à Z.

Merci d’être attentif à ces changements.
Fraternellement,
Père Emmanuel et père Olivier

Propositions

Vivre la fraternité en paroisse
1/ En demandant ou proposant un service
Vous pouvez continuer de prendre contact et vous inscrire sur fratellituttiJPII chez gmail.com ou en appelant au 02 41 66 43 44
.
2/ En participant à un groupe de lecture de l’encyclique du pape François Fratelli tutti sur la fraternité et l’amitié sociale.
Le texte Fratelli tutti est un plaidoyer pour la fraternité et l’amitié sociale, un texte qui vient enrichir la doctrine sociale de l’Eglise. Sa lecture peut nous déranger : il questionne notre mode de vie consumériste, « la culture du déchet » (« pas seulement la nourriture ou les biens superflus, mais souvent les êtres humains eux-mêmes », n°19). Il nous interroge sur « la mondialisation de l’indifférence », l’accueil des migrants, sur « le dogme de foi néolibéral » (n°168 : « Le marché à lui seul ne résout pas tout »), etc.
Mais avant tout, c’est un appel à vivre l’Évangile de Jésus-Christ. « C’est de là que surgit pour la pensée chrétienne et pour l’action de l’Église le primat donné à la relation, à la rencontre avec le mystère sacré de l’autre, à la communion universelle avec l’humanité » (n°168).
Le lire en petit groupe, c’est choisir de partager nos découvertes, nos questionnements, accepter et se laisser déplacer par nos différents points de vue. C’est vivre avec la grâce du Dieu une expérience concrète de fraternité.
Pour toute information et inscription éventuelle, cliquer sur :
Inscription

Rappel de l’agenda

Messe du dimanche en direct
La messe du dimanche est retransmise en vidéo en direct depuis l’église Saint-Léonard à 10h30. Pour nous retrouver sur YouTube, cliquer ici

Adoration et confessions dans nos églises :
Le mardi à Saint-Léonard entre 11 heures et 14 heures ;
Le jeudi à Saint-Madeleine entre 16 heures et 20 heures.
Pendant ces créneaux horaires, le père Emmanuel ou le père Olivier se tiennent disponibles pour le sacrement de réconciliation ou pour une demande particulière.

Pour aller plus loin

Bientôt l’Avent !
Les franciscains conventuels de Cholet nous partagent leur calendrier de l’Avent.
Il a été conçu avec les jeunes, comme un cadeau : se préparer pour accueillir Jésus à Noël.
Vous y trouverez chaque jour de quoi remplir votre vie pour avancer avec trois axes : prier, comprendre, agir.
À retrouver ici

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Samedi 14 novembre 2020)

Groupe de lecture en visio sur Fratelli tutti

Je vous invite vivement à participer à ce temps de partage fraternel autour de la lecture de Fratelli tutti. A l’invitation du pape François, il s’agit pour nous de vivre une expérience de fraternité :

  • En s’aidant mutuellement à comprendre le texte ;
  • En se laissant interpeller par les points de vue différents de chacun.

En rassemblant nos questions controversées ou sans réponse, et en les envoyant à l’équipe organisatrice qui pourra donner des pistes d’approfondissement.

Que nous puissions vivre entre nous « une culture de la rencontre qui aille au-delà des dialectiques qui s’affrontent » (F.T. 215)
Père Emmanuel

NB : Le groupe est constitué de 7 personnes. La fréquence, la durée des rencontres et les règles de fonctionnement seront convenues à la première rencontre.
Informations et inscription en cliquant sur Inscription

Méditation

« Notre Dieu, Trinité d’amour, par la force communautaire de ton intimité divine, fais couler en nous le fleuve de l’amour fraternel.
Donne-nous cet amour qui se reflétait dans les gestes de Jésus dans sa famille de Nazareth et dans la première communauté chrétienne.
Accorde aux chrétiens que nous sommes de vivre l’Évangile et de pouvoir découvrir le Christ en tout être humain, pour le voir crucifié dans les angoisses des abandonnés et des oubliés de ce monde et ressuscité en tout frère qui se relève.
Viens, Esprit Saint, montre-nous ta beauté reflétée en tous les peuples de la terre, pour découvrir qu’ils sont tous importants, que tous sont nécessaires, qu’ils sont des visages différents de la même humanité que tu aimes. Amen ! »
Pape François, Fratelli tutti, prière œcuménique.
Lettre encyclique du pape François sur l’amitié et la fraternité sociale, n°287.

Rappel de l’agenda

Demain
Retrouvez la messe retransmise en vidéo en direct depuis l’église Saint-Léonard à 10 h 30.
Voici le lien qui permet de nous retrouver sur YouTube

Adoration et confessions dans nos églises :
Le mardi à Saint-Léonard entre 11 heures et 14 heures ;
Le jeudi à Saint-Madeleine entre 16 heures et 20 heures.

Propositions

Dimanche en famille
Une proposition du service Famille du diocèse, pour vivre ce dimanche en famille avec de jeunes enfants autour de la parabole des talents : https://famille.diocese49.org/IMG/pdf/dimconfin_propofam49_15nov2020.pdf

Soirées jeunes 18 - 30 ans
Nous avons eu lundi dernier notre première soirée en visioconférence sur la prière, avec un topo et un temps de partage. Nous étions une douzaine et nous avons eu beaucoup de joie à nous retrouver, nous écouter les uns les autres et nous partager des intentions de prières.
Si certains veulent nous rejoindre, c’est toujours possible pour la prochaine soirée, lundi 16 novembre à 20h30 qui sera sur le thème de la fraternité.
Vous pouvez contacter soeur Elise au 06 72 97 18 88 ; elise.sarrazin.94 chez gmail.com

Soirées Cana’p Live
A partir du 6 novembre et tout au long du confinement, chaque vendredi à 20 h 45 ou en replay : prendre un temps de couple, pour mieux s’aimer.
Un parcours autour des pièces de la maison, salon, cuisine, salle de bain, chambre à coucher et entrée… autant d’occasions de relire sa vie de couple, vivre des temps à deux et faire grandir le dialogue. À retrouver ici

Demandes

La communauté Foi et Lumière de la paroisse, Jésus mon Soleil, rassemble des personnes handicapées avec leurs parents et amis. Elle nous fait part du grand projet d’un rassemblement à Lourdes à la Toussaint 2021 pour le 50ème anniversaire de leur mouvement.
Ils ont besoin de notre soutien, notamment financier.
Vous pouvez consulter le message des trois couples responsables sur la paroisse, Elisabeth et Bernard Deleplanque, Florence et Sylvain Soleil, Christine et Michel Tillé, en cliquant sur ce lien : appel-aux-dons-F&L

Pour vous inscrire à la newsletter de la paroisse cliquer sur : http://rebrand.ly/m7yw4]

.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Jeudi 12 novembre 2020)

Espérer ce n’est pas céder

« Oh mes amis, l’espérance, la voilà. Elle avance dans la tempête, elle marche sur les cendres et dans le sang. Oh mes amis l’espérance est notre pédagogue quand nous ne savons plus rien, quand nous n’avons plus d’appui où nous reposer, où reprendre souffle et raison. L’espérance nous apprend patiemment à penser possible ce qui nous paraît dans la situation présente impossible ou hors de portée. Elle nous apprend que notre vie excède ce que nous avons sous nos yeux. Aucune existence humaine ne peut ni ne doit être abandonnée à la détresse du temps présent. Ce que j’espère, je ne le possède pas aujourd’hui, mais j’en ai par l’espérance un témoignage, une trace vive devant moi. L’espérance permet que ce qui nous guide et nous accompagne ne soit plus seulement notre impuissance, notre malheur, mais l’image invisible de la guérison possible du monde.
Pour l’espérance précisément, quelque chose d’autre est possible, parce que ce n’est pas encore, parce que quelque chose doit arriver. C’est la part imprescriptible de toute existence temporelle »
Frédéric Boyer, La Croix l’Hebdo, 7-8 nov 2020.

« Ce qui m’étonne, dit Dieu, c’est l’espérance. Et je n’en reviens pas. Cette petite espérance qui n’a l’air de rien du tout. Cette petite fille espérance. »
Charles Péguy, Le Porche du mystère de la deuxième vertu, 1912.

« Cette espérance, nous la tenons comme une ancre sûre et solide pour l’âme ; elle entre au-delà du rideau, dans le Sanctuaire où Jésus est entré pour nous en précurseur, lui qui est devenu grand prêtre de l’ordre de Melchisédech pour l’éternité. »
Epître aux Hébreux, 6, 18

Agenda

Messe de dimanche en direct
La messe de dimanche continue à être retransmise en vidéo en direct depuis l’église Saint-Léonard à 10h30. Voici le lien qui permet de nous retrouver sur Youtube le 15 novembre :
https://stjeanpaul2.diocese49.org/confinement-la-messe-du-dimanche-en-direct

Adoration et confessions dans nos églises :
Le mardi à Saint-Léonard entre 11 heures et 14 heures ;
Le jeudi à Saint-Madeleine entre 16 heures et 20 heures.

Propositions

Fratelli Tutti - Tous frères, en paroisse :
Déjà 107 personnes se sont inscrites pour vivre la fraternité à travers l’échange de services (donné ou reçu). Il est toujours possible d’y participer, en écrivant à fratellituttiJPII chez gmail.com (ou en appelant au presbytère) pour donner votre numéro de téléphone et votre adresse. On vous contactera pour préciser votre souhait.

Nicodème Pro
La mission nationale Nicodème Pro, de la communauté du Chemin-Neuf, propose sur six samedis une heure en visioconférence autour de notre vie professionnelle, pour se laisser renouveler par l’Esprit Saint. La première rencontre aura lieu ce samedi 14 novembre, à 11 heures. Voici un petit teaser : https://fb.watch/1HuHJXtyRO/
La participation est libre et gratuite. A suivre sur ce lien : directs.chemin-neuf.fr
Le parcours Nicodème Pro de notre paroisse, sur l’autorité, continuera à partir de la rencontre prévue en décembre, selon l’évolution du confinement actuel.

Lecture de l’encyclique Fratelli Tutti - Tous frères
Projet de petits groupes de lecture de l’encyclique Fratelli Tutti - Tous frères, par visioconférence.
Si vous souhaitez y participer, vous pouvez envoyer un mail à la paroisse : stjeanpaul2.angers chez gmail.com

Pour aller plus loin

En communion fraternelle avec notre évêque
Voici un message de notre évêque Mgr Delmas, publié sur le site internet du diocèse, pour nous aider à vivre cette période particulière (cliquer sur le lien) : Continuer à vivre dans la fidélité au Christ

Des lectures qui nourrissent
Pendant ce confinement, encourageons-nous les uns les autres à prendre du temps pour entreprendre des lectures, spirituelles ou profanes, qui nourrissent le cœur et l’intelligence.
La librairie Byblos nous permet de faire des commandes à distance, soit par téléphone au 02 41 22 48 89, soit par mail à l’adresse : librairiestjean chez diocese49.org
La livraison ou l’envoi postal sont possibles.

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Samedi 7 novembre 2020)

S’exercer à la douceur dans les rencontres et les contrariétés quotidiennes

Une prière de saint François de Sales

« Ô Seigneur, avec Ton aide, je veux m’exercer à la douceur dans les rencontres et les contrariétés quotidiennes. Dès que je m’apercevrai que la colère s’allume en moi, je recueillerai mes forces, non avec violence, mais doucement, et je chercherai à rétablir mon cœur dans la paix. Sachant que je ne peux rien seul, je prendrai soin de T’appeler au secours, comme le firent les apôtres ballottés par la mer en furie. Enseigne-moi à être doux avec tous, même avec ceux qui m’offensent ou me sont opposés, et jusqu’avec moi-même, ne m’accablant pas à cause de mes défauts. Quand je tomberai, malgré mes efforts, je me reprendrai doucement et dirai : "Allons, mon pauvre cœur, relevons-nous et quittons cette fosse pour toujours. Recourons à la miséricorde de Dieu, elle nous viendra en aide".
Saint François de Sales

Méditation

En ces temps où beaucoup de choses peuvent nous contrarier, dans un mélange de tristesse et de colère, prenons cette belle prière de saint François de Sales qui est considéré comme un modèle de douceur, en particulier dans sa mission d’évêque et ses relations avec les non catholiques.
Mais il a dû lutter pour cela, étant naturellement enclin à de belles colères.
En priant le Christ Jésus qui a dit : "Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur" (Matthieu 11, 29), il a accueilli de Lui la douceur qui est devenue sa vertu distinctive !

Nouvelles

  • La messe de dimanche 8 novembre sera retransmise en vidéo en direct depuis l’église Saint-Léonard à 10h30 : cliquer sur le lien
  • Adoration et confessions dans nos églises :
    Le mardi à Saint-Léonard entre 11 heures et 14 heures ;
    Le jeudi à Saint-Madeleine entre 16 heures et 20 heures.
  • Fratelli Tutti - Tous frères, en paroisse :
    Si vous souhaitez participer à l’échange de services proposé dimanche dernier (demander ou rendre un service à un ou plusieurs paroissiens), vous pouvez écrire un mail à fratellituttiJPII chez gmail.com ou appeler le presbytère de Sainte-Madeleine au 02 41 66 43 44.
  • Projet de lecture en petits groupes de l’encyclique Fratelli Tutti - Tous frères.
    Si vous êtes intéressé, vous pouvez envoyer un mail à la paroisse : stjeanpaul2.angers chez gmail.com

Pour aller plus loin

Une proposition du service Famille du diocèse, pour vivre ce dimanche en famille avec de jeunes enfants : https://famille.diocese49.org/IMG/pdf/dimconfin_propofam49_8nov2020.pdf.

Retrouver les propositions de la communauté du Chemin-Neuf pour nourrir notre prière pendant le confinement (office des laudes, louange, formation, MOOC... ) : https://directs.chemin-neuf.fr/
Et en particulier pour les couples, les soirées Cana’P en direct depuis chez vous : https://www.cana-couple.fr/soiree-canap/

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Jeudi 5 novembre 2020)

Nouvelles

  • La messe de dimanche 8 novembre sera retransmise en vidéo en direct depuis l’église Saint-Léonard à 10h30.
    Cliquer sur le lien
  • Nous sommes heureux de pouvoir proposer un temps d’adoration du Saint-Sacrement à l’église Sainte-Madeleine, avec une plage horaire qui permet de se répartir et d’éviter de se retrouver trop nombreux :
    Jeudi 5 novembre à Sainte-Madeleine : adoration, entre 16 heures et 20 heures.
    Les prêtres se rendront disponibles à tour de rôle pour accueillir les confessions dans la sacristie.
    Tout cela devra se vivre bien sûr dans le respect des gestes barrières.
    Pour soutenir cette prière, vous trouverez ici un texte de méditation du saint patron de notre paroisse.

Méditation

"Le culte rendu à l’Eucharistie en dehors de la messe est d’une valeur inestimable dans la vie de l’Église.
[...] Il est bon de s’entretenir avec Lui et, penchés sur sa poitrine comme le disciple bien-aimé (cf. Jn 13, 25), d’être touchés par l’amour infini de son cœur. Si, à notre époque, le christianisme doit se distinguer surtout par « l’art de la prière », comment ne pas ressentir le besoin renouvelé de demeurer longuement, en conversation spirituelle, en adoration silencieuse, en attitude d’amour, devant le Christ présent dans le Saint-Sacrement ? Bien des fois, chers Frères et Sœurs, j’ai fait cette expérience et j’en ai reçu force, consolation et soutien !
[...] L’Eucharistie est un trésor inestimable : la célébrer, mais aussi rester en adoration devant elle en dehors de la messe permet de puiser à la source même de la grâce. Une communauté chrétienne qui veut être davantage capable de contempler le visage du Christ, ne peut pas ne pas développer également cet aspect du culte eucharistique, dans lequel se prolongent et se multiplient les fruits de la communion au corps et au sang du Seigneur."
Jean-Paul II, Ecclesia de Eucharistia, 2003, § 25

Intentions de prière

Nous pouvons prier pour les États-Unis d’Amérique : Fratelli Tutti - Tous frères

Pour nous écrire : stjeanpaul2.angers chez gmail.com
Pour nous appeler : Sainte-Madeleine : 02 41 66 43 44 - Saint-Léonard : 02 41 66 90 90.
Pour retrouver nos infos : https://stjeanpaul2.diocese49.org

.

(Lundi 2 novembre 2020)

Ce 2 novembre, journée des défunts, nous aurons l’Eucharistie à 18 h 30 à Saint- Léonard où nous prierons plus spécialement pour tous les défunts de l’année.
Ci-dessous une proposition de prière à vivre en lien avec nos défunts.
Fraternellement.
Père Emmanuel

Prière d’alliance pour nos défunts

J’aimerais vous partager ce que je vis depuis quelques années.
J’avais pris conscience que je n’étais pas allé jusqu’au bout de certains deuils, d’amis, de parents de frères et sœurs de ma communauté.
Bien souvent parce que je n’avais pas pu aller à leurs funérailles mais pas seulement pour cela.
Et j’ai pris l’habitude quand je le ressens de vivre une Prière d’alliance en lien avec l’une ou l’autre de ces personnes défuntes.
Et cela a porté un fruit de paix et d’espérance.
Prendre un bon temps, une demi-heure minimum.

La Prière d’alliance, c’est prier en disant :

  • Merci Seigneur : merci pour cette personne, pour tout ce que j’ai vécu, reçu d’elle. Tout ce qu’elle a pu donner aux autres. Merci pour toutes ses qualités, tout ce qui a été beau dans sa vie.
    Prendre le temps de se souvenir de tel ou tel moment et en remercier le Seigneur et à travers Lui la personne défunte.
  • Pardon Seigneur, pour mes manques d’amour, d’attention envers elle…
    On regrette toujours de ne pas avoir assez aimé ceux qui nous ont quittés.
    De ne pas avoir pu faire la vérité sur telle ou telle situation…
    Le dire simplement au Seigneur et à travers Lui à la personne défunte.
  • S’il te plaît Seigneur : Lui confier la personne défunte. Dans la confiance en sa miséricorde de Père.
    Mais aussi, dans le Seigneur, se confier à l’intercession de cette personne défunte pour nous, pour ceux qu’elle a laissés et qui vivent encore douloureusement son absence.
    Pour ses amis, sa famille avec des demandes précises.
    Terminer par un Notre Père et un Je vous salue Marie.

(Samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre 2020)

Toussaint – Tous saints !

Matthieu 5, 1-12a
Prenons du temps pour méditer les Béatitudes (Mathieu 5, 1-12a).
En contemplant d’abord comment Jésus vit chacune des Béatitudes : elles sont comme « le portrait de sa personne », Benoît XVI.
En méditant pour donner suite à cette fête de la Toussaint, comment tel saint ou sainte que j’aime a vécu tout spécialement l’une ou l’autre des Béatitudes. Et notre Mère, la Très Sainte Vierge Marie en particulier.
En observant autour de moi, dans ma famille, mes connaissances, comment certains vivent particulièrement une Béatitude : un petit enfant la douceur, un ancien la joie dans l’épreuve, un ami la miséricorde ou la faim et la soif de la justice, etc. Ne seraient-ils pas « les saints de la porte d’à côté…  » (pape François).
Plus personnellement en demandant au Seigneur : « Quelle est la Béatitude que tu m’appelles à vivre aujourd’hui ? ». Car les Béatitudes sont « comme la carte d’identité du chrétien » (pape François), ma carte d’identité ! En me laissant étonner par sa réponse et confiant en sa grâce pour vivre son appel à vivre telle Béatitude. Il nous appelle tous à la sainteté, pas à pas, à sa suite. Tous saints !
Père Emmanuel

Vivre la fraternité en paroisse : voir ci-dessous :

Plus D’informations