En route pour la restauration de nos vies, vers la joie de Pâques !

Oui, c’est déjà le temps du Carême, le temps favorable ! « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ! » C’est l’exhortation qui résonnera à nouveau à nos oreilles le mercredi des Cendres, telle une belle invitation à nous approcher du Seigneur avec confiance. En effet, « le Seigneur ne veut pas la mort du pécheur, mais qu’il se convertisse et qu’il vive ». Et si le péché vient à obscurcir nos visages et nos âmes, l’Église nous offre les quarante jours du Carême, comme un temps de grâce, de conversion intérieure pour retrouver notre beauté originelle en Dieu depuis toute éternité.
Ce chemin spirituel qui vise à dépoussiérer la grâce de notre baptême, sera balisé par l’aumône qui nous remettra dans la logique du don ; la prière, qui, faisant disparaître nos paroles superflues, rétablira notre cœur à cœur avec Dieu par des paroles plus authentiques échangées avec lui ; le jeûne qui nous enseignera la sobriété heureuse. Il ne s’agira pas pour nous de cultiver une attente scrupuleuse de Pâques ou des résolutions spirituelles pieuses et volontaristes qui bien souvent et fort heureusement, volent en éclat dès la première semaine de Carême parce que irréalistes et intenables. Il s’agira encore moins pour nous de remplir les quarante jours d’une série de pieux exercices pour nous donner bonne conscience mais plutôt de nous établir, par la foi et la confiance, sous le regard aimant de Notre Père du ciel plein de tendresse et de miséricorde et de tout vivre par amour. « Rien par puissance, rien par force, tout par amour » au dire de saint François de Sales.
Comme nous l’avons partagé lors de la belle matinée des serviteurs de notre paroisse, nous continuerons à apprendre à nous recevoir de Dieu pour mieux nous donner à nos frères et sœurs avec joie !
Devenons de plus en plus disciples-missionnaires, par notre charité active !
Je souhaite à chacun beau chemin vers la joie de la Résurrection de Jésus Notre Seigneur !
Père Magloire

Plus D’informations