Une vie heureuse dans les petites choses répétées et faites avec amour

Par les célébrations des fêtes de la Nativité, de l’Epiphanie et du baptême de Notre Seigneur, nous avons été inondés et comme éblouis par la lumière du Verbe éternel. Et c’est avec nos cœurs remplis d’amour et parfumés de la joie exquise de ces fêtes, que nous sommes entrés dimanche dernier dans l’un des temps liturgiques dit « ordinaire » et qui se déploiera jusqu’à la fin février, au seuil du mercredi des Cendres.
Cependant, il ne s’agira pas pour nous de vivre ce temps ordinaire comme un temps quelconque, banal, mais plutôt comme un temps de grâce et de défi surtout dans notre culture moderne ambiante qui a tendance à valoriser l’événementiel au détriment de la vie quotidienne simple et ordinaire. Et pourtant, combien une vie heureuse réclame fidélité dans les toutes petites choses répétées et faites avec amour !
Et si nous choisissions d’accueillir ensemble, en paroisse et en famille, ce temps liturgique ordinaire comme le lieu du déploiement extraordinaire de l’amour du Bon Dieu ?
Tâchons de faire de nos petits gestes quotidiens, le lieu de la célébration de la nouveauté permanente de l’irruption de l’amour de Dieu dans les trames de nos vies.
C’est dans cet état d’esprit que je nous convie tous à la matinée de lancement de la démarche synodale le samedi 22 janvier à 10 heures dans les salles paroissiales de Saint-Léonard. C’est une belle opportunité que nous offre l’Église pour réfléchir ensemble sur « comment articuler autorité et participation en vue d’une meilleure communion. »
D’un seul cœur et d’une seule âme, livrons-nous au Christ, par un don joyeux, à nos frères et sœurs, en vrais disciples missionnaires !
Père Magloire Djaba

Plus D’informations